18 décembre 2007 / 15:43 / dans 10 ans

LEAD 3 Goldman Sachs - Résultats 2007 records malgré le subprime

(Actualisé avec d‘autres déclarations du directeur financier et le cours de clôture)

NEW YORK, 18 décembre (Reuters) - Goldman Sachs (GS.N) a publié mardi des résultats financiers records au titre de son exercice 2007 en dépit des turbulences liées à la crise du “subprime” et ses répercussions sur les marchés du crédit mais a prévenu que la conjoncture serait difficile à court terme.

Cette mise en garde a provoqué le net repli du titre à Wall Street. Goldman Sachs a clôturé en baisse de 3,41% à 201,51 dollars, après avoir touché un plus bas de 197,10.

* RESULTAT NET: Le résultat net de Goldman Sachs a atteint 3,22 milliards de dollars sur le seul trimestre clos au 30 novembre, soit 7,01 dollars par action, contre 3,15 milliards de dollars, ou 6,59 dollars, un an plus tôt à la même époque.

Sur l‘année, le BPA s’élève à 24,73 dollars, un pic dans l‘histoire de la banque.

* PNB: Le produit net bancaire a bondi de 14% à 10,74 milliards de dollars mais marque une légère baisse en rythme séquentiel.

Les analystes de Reuters Research attendaient en moyenne un bénéfice par action de 6,68 dollars pour un PNB de 10,12 milliards.

* COMMENTAIRES DE LA DIRECTION: “Nous sommes prudents sur l‘avenir, à court terme, de nos activités car la perturbation sur les marchés financiers s‘est poursuivie”, a déclaré David Viniar, directeur financier de Goldman Sachs, au cours d‘une téléconférence.

Le dirigeant a toutefois refusé de communiquer le montant des pertes de son établissement sur le “subprime”. Il a confirmé que pertes il y avait mais qu‘elles étaient modestes et qu‘elles avaient été effacées par les performances du groupe.

Viniar a ajouté que la banque avait réduit son exposition à beaucoup de marchés de crédit malmenés par la crise actuelle. Il a refusé en revanche de donner des précisions sur l‘ampleur des dépréciations anticipées cette année en relation avec les activités de la banque sur les marchés hypothécaires.

Il a indiqué que les engagements crédit du groupe avait été réduits de près de moitié au quatrième trimestre à 27 milliards de dollars.

* ACCELERATION A VENIR DES RETRAITS D‘AVOIRS

Viniar a indiqué s‘attendre à une accélération des retraits d‘avoirs de clients dans certains hedge funds les moins performants au cours du nouvel exercice financier.

“Les retraits à travers nos fonds (quantitatifs) au quatrième trimestre ont avoisiné trois milliards de dollars, et la moitié de ce flux a concerné Global Alpha”, a-t-il dit. “Et nous nous attendons à des retraits supérieurs encore au premier trimestre.”

Le fonds Global Alpha, qui a affiché des années durant la meilleure performance du marché, a perdu l‘an dernier 12% de sa valeur. Cette année, il a encore perdu six milliards de dollars, soit 60% de ses actifs.

* REACTIONS D‘ANALYSTES ET DE GERANTS: “Il s‘agit d‘un trimestre (le T4, ndlr) très solide”, note David Honold de Turner Investment Partners.

“Lloyd Blankfein (le directeur général de Goldman, ndlr) l‘a fait, une fois de plus : Il a contourné les mines qui ont explosé à la figure des concurrents et est parvenu à réaliser des bénéfices dans un environnement difficile grâce aux clients restés avec lui”, commente de son côté Michael Holland, d‘Holland & Co.

“L‘absence de problèmes liés aux ‘subprime’ était totalement attendue. Pour autant, les problèmes des marchés du crédit ont un effet plus important que prévu”, écrit pour sa part David Trone de Fox-Pitt Kelton, dans une note de recherche. * RESULTATS PAR DIVISIONS: Le PNB des activités de trading dans les changes, les produits de taux et les matières premières a augmenté de 6% à 3,3 milliards de dollars.

Ce résultat a été aidé par la cession des intérêts de Goldman Sachs dans l‘usine d’énergie de Cogentrix.

Les conseils des équipes de Goldman dans le LBO ont généré quelque 500 millions de dollars de résultat net.

Le PNB du trading d‘actions a augmenté de 22% à 2,59 milliards de dollars.

Les investissements en participations d‘entreprises et dans l‘immobilier ont permis de dégager un PNB de 1,04 milliard de dollars, en partie soutenu par une plus-value tirée de la position de Goldman dans la banque chinoise ICBC (1398.HK).

Le PNB de la division banque d‘investissement a progressé de 47% à 1,97 milliard de dollars. Le carnet d‘ordres a toutefois légèrement reculé entre le troisième trimestre et le quatrième mais la direction de Goldman Sachs a précisé que le volume des opérations en attente restait en hausse sur l‘année.

* CONTEXTE: Ces résultats, légèrement meilleurs que prévus, s‘inscrivent à contre-courant de ceux des autres banques d‘affaires américaines, lesquelles ont eu a déplorer leur exposition sur les prêts titrisés.

Etablissement concurrent de Goldman Sachs, Lehman Brothers LEH.N a ainsi fait état la semaine dernière d‘un résultat trimestriel en baisse de 11% en raison de dépréciations passées sur les transactions obligataires.

* BOURSE: Depuis le début de l‘année, le titre Goldman s‘offre 4,4% mais a été éprouvé au cours du second semestre, de nombreux investisseurs craignant de voir la première banque d‘affaires de Wall Street annoncer des pertes. /MB/GG

Joseph A. Giannone, version française Matthias Blamont

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below