Prudential dépasse les attentes au T1 grâce à l'Asie

jeudi 17 avril 2008 11h48
 

LONDRES, 17 avril (Reuters) - L'assureur britannique Prudential a fait état jeudi d'une hausse de 14% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, un chiffre supérieur aux attentes, une croissance plus vigoureuse en Asie ayant plus que compensé le recul des nouvelles activités aux Etats-Unis.

RESULTATS. Prudential, en concurrence avec Aviva (AV.L: Cotation) pour la place de premier assureur britannique, précise que ses ventes de contrats d'assurances ont atteint 729 millions de livres sterling (902 millions d'euros) au premier trimestre, dépassant le consensus de 703 millions de livres de 17 analystes interrogés par Prudential.

Hors effets de change, la progression des ventes est de 13%.

COMMENTAIRE. "Ces chiffres sont dans le haut de la fourchette des estimations, avec une performance particulièrement bonne en Asie. Celle au Royaume-Uni a également été bonne, sans mauvais segments d'activité", estime Youssef Ziai, chez ABN AMRO.

ASIE. Cette région, où le groupe réalise plus de la moitié de ses nouvelles activités, est restée l'un des principaux moteurs de sa croissance depuis le début de l'année, avec des ventes de 375 millions de livres, supérieures au consensus, et en hausse de 35% au taux de change actuels.

ETATS-UNIS. Les ventes de Jackson National Life, filiale américaine du groupe, ont reculé de 8% à 165 millions de livres, légèrement en dessous des attentes, pénalisées par une baisse des souscriptions de contrats d'assurance-vieà annuités variables. Le groupe cherche toujours à se développer aux Etats-Unis, favorisé par la volatilité des marchés et par des changements dans le cycle de fixation des prix.

"Les opportunités (...) signifient qu'il est globalement plus probable que nous allons conclure une opération dans les six mois à douze prochains que dans les six à douze derniers mois, mais nous avons des règles économiques très strictes", a expliqué jeudi à la presse Mark Tucker, directeur général de Prundential.

Il a ajouté que certains concurrents américains plus petits peinaient à financer la croissance de leurs nouvelles activités à travers des émissions de titres, depuis le début de la crise du crédit l'année dernière, créant des opportunités pour Prudential.

GRANDE-BRETAGNE. Sur son marché national, les ventes totales de Prudential ont progressé de 4% à 189 millions de livres, en dépit du recul des ventes d'assurance-vie individuelles, avec des consommateurs qui diffèrent leurs décisions d'investissement.

COURS DE BOURSE. Le titre Prudential cède 0,37% à 680 pence en matinée sur le LSE, tandis que l'indice européen des valeurs du secteur prend 0,3%. /SD (Clara Ferreira-Marques, version française Stanislas Dembinski)((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87. Reuters Messaging: stanislas.dembinski.reuters.com@reuters.net))