LEAD 2 Accor-CA en baisse au S1 à cause de cessions et du dollar

jeudi 17 juillet 2008 20h45
 

 (Actualisé avec des précisions sur les performances des
différentes divisions)
 
 par Jessica Mead
 PARIS, 17 juillet (Reuters) - Accor (ACCP.PA: Cotation) a annoncé
jeudi une baisse de 6,2% de son chiffre d'affaires au premier
semestre, sous le coup de cessions d'actifs, de la dépréciation
du dollar et du ralentissement de l'économie américaine.
 Le premier groupe hôtelier mondial en termes de
capitalisation boursière enregistre cependant une croissance de
5,2% au premier semestre à périmètre et à taux de change
constants, avec une accélération du rythme à 5,6% au deuxième
trimestre contre 4,8% au premier.
 Le groupe n'a pas fourni de perspectives pour l'ensemble de
2008, se bornant à indiquer qu'il compterait sur les activités
de services et d'hôtellerie économique en Europe. Le directeur
financier Jacques Stern a déclaré lors d'une conférence
téléphonique que le groupe fournirait plus de précisions lors de
la publication de ses résultats semestriels le 28 août. 
 Le chiffre d'affaires ressort à 3.765 millions, en deçà des
3.809 millions d'euros prévus par le consensus Reuters Estimates
arrêté au 17 juillet.
 Accor dit avoir subi un impact de 12,6% lié à des cessions
d'actifs, comme Go Voyages et la chaîne américaine de motels Red
Roof Inn, et un autre de 2,2% entraîné par l'appréciation de
l'euro notamment face au dollar.
 
 CROISSANCE DANS LE HAUT ET MILIEU DE GAMME
 Le chiffre d'affaires de l'activité d'hôtellerie a reculé de
1,4% à 2,81 milliards d'euros, principalement en raison d'une
chute de 37,8% dans le catégorie économique, notamment à la
suite de la cession de Red Roof Inn. Cette catégorie affiche en
outre un taux d'occupation de 67,3%, en baisse de 2,2 points,
alors qu'il est quasiment stable à 76,6% dans le segment
comparable en Europe. 
 "Dans un contexte de ralentissement économique aux
Etats-Unis et de hausse du prix de l'essence, l'activité à
périmètre et taux de change constants de l'hôtellerie économique
aux Etats-Unis est en léger recul de 0,4% au premier semestre",
précise Accor dans un communiqué. 
 Le groupe américain Marriott International MAR.N, qui a
fait état jeudi dernier d'un recul de ses résultats
trimestriels, a revu en baisse ses perspectives pour 2008 et dit
s'attendre à une persistance de la faiblesse de la croissance
économique et de la demande en chambre d'hôtels aux Etats-Unis
en 2009. 
 La croissance organique de l'ensemble du segment hôtelier
d'Accor ressort à 5,1% sur les six premiers mois de l'année. Le
groupe, qui a ouvert 11.000 chambres au premier semestre,
affiche une croissance organique de 6,2% dans le haut et milieu
de gamme (Sofitel, Novotel, Mercure...) et de 6,1% dans
l'économique en dehors des Etats-Unis (Ibis, Etap Hotel, Formule
1...). 
 Le chiffre d'affaires de la branche services d'Accor
(chèques cadeaux, tickets restaurants...) a progressé de 9,9% à
459 millions d'euros, à la faveur d'une croissance à deux
chiffres en Europe occidentale et en Amérique latine. A données
comparables, le rythme ressort à 11,8%.
 L'action Accor a clôturé en hausse de 5,5% à 42,51 euros
avant la publication des résultats, donnant une capitalisation
de 9,3 milliards d'euros. Elle a perdu 22% depuis le début de
l'année, à comparer à un recul de 26% pour l'indice DJ Stoxx du
secteur des voyages et des loisirs . /JMB/CA
 (Avec la contribution de Cyril Altmeyer. Edité par
Jean-Michel Bélot)