17 avril 2008 / 11:45 / dans 9 ans

CORR LEAD 2 Merrill a perdu $2 mds au T1, supprime 2.900 postes

Au 1er paragraphe et dans le titre, bien lire 2.900 au lieu de 4.000 pour tenir compte des suppressions de postes déjà effectuées.

par Dan Wilchins

NEW YORK, 17 avril (Reuters) - Merrill Lynch MER.N a annoncé jeudi une perte de près de deux milliards de dollars, ainsi que la suppression de 2.900 emplois.

L‘intermédiaire financier a inscrit pour plus de 9,5 milliards de dollars de dépréciations et pertes sur du crédit immobilier subprime et sur d‘autres actifs risqués.

RESULTATS : perte nette de 1,96 milliard de dollars contre un bénéfice de 2,16 milliards un an auparavant. Dividendes sur actions préférentielles inclus, la perte représente 2,14 milliards de dollars, soit 2,19 dollars par action, contre un bénéfice de 2,11 milliards (2,26 dollars) un an auparavant.

Perte tirée des opérations poursuivies de 2,20 dollars par action, à comparer au consensus de Reuters Estimates qui donnait une perte de 1,96 dollar par action.

PRODUIT NET BANCAIRE : en baisse de 69% à 2,93 milliards de dollars (consensus: 3,35 milliards).

DETAILS

Pertes, dépréciations et hausse des réserves représentent 1,5 milliard de dollars au niveau des obligations à collatéral (CDO), 925 millions de dollars sur des prêts finançant des opérations à effet de levier, 3,5 milliards sur des investissements en portefeuille, plus de 800 millions sur des créances hypothécaires dans l‘immobiliser résidentiel et trois milliards de dollars de par l‘exposition aux rehausseurs de crédit.

Une plus-value de 2,1 milliards de dollars liée à un creusement des spreads de crédit a en partie compensé dépréciations et pertes.

CONTEXTE

Le directeur général John Thain tente de remettre le courtier sur les rails après des paris malheureux sur les crédits immobiliers subprime et les produits de dette structurés. Il développe les activités dans les pays émergents et réduit les coûts pour compenser en partie les dépréciations.

En dépit de cette perte, il considère que Merrill reste “bien capitalisée”.

La société de courtage et de banque d‘investissement a déjà constitué plus de 24 milliards de dollars de dépréciations durant les trimestres précédents et a dû lever sur le marché plus de 12 milliards de dollars de fonds propres. Thain a dit qu‘il ne pensait pas qu‘elle devrait à nouveau faire appel aux marchés dans un avenir prévisible.

S‘il pense que les prochains trimestres resteront difficiles, John Thain s‘est toutefois dit optimiste pour l‘ensemble de l‘exercice 2008. Selon lui, le véritable risque est de voir les problèmes du marché du crédit et des établissements financiers contaminer le reste de l’économie.

NOTATION. Moody’s Investors Service a placé la note à long terme A1 sous surveillance avec implication négative, en raison d‘une détérioration de la situation sur le marché du crédit immobilier et de nouvelles pertes prévisibles pour Merill.

BOURSE. L‘action Merrill Lynch a baissé de 16,4% depuis le début de l‘année, un recul à comparer celui d‘environ 25% de l‘indice Amex du secteur .XBD. En avant-Bourse, elle perdait plus de 2% à 43,86 dollars. /MA/WYE

Version française Marc Angrand et Wilfried Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below