17 juillet 2008 / 22:57 / il y a 9 ans

LEAD 1 IBM bat le consensus et relève ses prévisions

par Jim Finkle

BOSTON, 17 juillet (Reuters) - IBM (IBM.N) a publié jeudi un bénéfice trimestriel nettement supérieur aux attentes de Wall Street et a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, grâce à la croissance de son chiffre d'affaires à l'international mais aussi aux Etats-Unis, en dépit du ralentissement économique.

Le groupe informatique américain a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net en hausse de 22% à 2,77 milliards de dollars, soit 1,98 dollar par action, contre 2,26 milliards (1,55 dollar par action) un an plus tôt sur la même période.

Son chiffre d'affaires a progressé de 13% sur la période avril-juin, à 26,8 milliards de dollars. Les effets de change ont contribué à la croissance à hauteur de sept points de pourcentage, précise-t-il.

Les analystes financiers tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 1,82 dollar pour un chiffre d'affaires de 25,92 milliards selon Reuters Estimates.

"Une fois de plus, c'est assez impressionnant", a commenté Zach Rosenstock, analyste de Wayner Hummer Wealth Management. "Ils privilégient les activités hors des Etats-Unis pour surmonter le ralentissement sur leur marché domestique."

L'action IBM était toutefois volatile dans les transactions hors séance, sans doute affectée par les résultats jugés décevants de Google (GOOG.O) et de Microsoft (MSFT.O).

En hausse juste après les résultats, le titre a ensuité cédé environ deux dollars après avoir fini à 126,52 dollars sur le New York Stock Exchange, en progression de 0,46%.

Le groupe a dit tabler désormais sur un bénéfice par action annuel d'au moins 8,75 dollars, contre au moins 8,50 dollars jusqu'à présent, alors que le consensus de Wall Street ressort à 8,54 dollars.

"Nous sommes à l'aise en ce qui concerne nos prévisions annuelles et notre objectif, à l'horizon 2010, d'un bénéfice par action de 10 à 11 dollars", a déclaré le P-DG du groupe, Sam Palmisano, dans un communiqué.

VALEUR REFUGE

International Business Machines (IBM) réalise les deux tiers environ de son activité hors des Etats-Unis. Les revenus récurrents, générés par des licences de logiciels ou des contrats de services, représentent en outre autour de la moitié de son chiffre d'affaires, ce qui lui assure une certaine résistance aux aléas de la conjoncture.

En raison de cette relative stabilité, de nombreux investisseurs considèrent IBM comme une valeur refuge lors des phases de ralentissement économique. Le titre a ainsi progressé de 17% depuis le début de cette année alors que l'indice Dow Jones .DJI reculait de 15% et le Nasdaq Composite .IXIC de 14%.

L'action IBM est valorisée environ 13 fois le bénéfice par action attendu l'an prochain, contre 11 fois pour son grand concurrent Hewlett-Packard (HPQ.N).

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe d'Armonk a progressé de 8% dans la région "Amériques", à 10,9 milliards de dollars, soit une croissance de 6% hors effets de change.

En Europe, Moyen-Orient et Afrique, le C.A. a augmenté de 20%, à 9,8 milliards de dollars, soit +7% hors effets de changes. En Asie,la croissance de l'activité a été de 16% en dollars, de 6% hors effets de change, à 5,3 milliards de dollars. /MA

Jim Finkle, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below