1 avril 2009 / 06:46 / il y a 8 ans

Manitou - Résultats 2008 en baisse, Gehl proche du Chapitre 11

PARIS, 1er avril (Reuters) - Manitou (MANP.PA) a publié mercredi des résultats 2008 en forte baisse et le spécialiste des engins de manutention a annoncé que sa filiale américaine Gehl pourrait se placer sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. Manitou a également confirmé dans un communiqué qu'il pourrait enregistrer une perte opérationnelle en 2009 et a dit s'être assuré de ne pas manquer de liquidités à moyen terme.

"Gehl ne respecte pas certaines de ses clauses de financement, ce qui a conduit son pool bancaire à notifier le 31 mars une demande anticipée de remboursement de son financement", a indiqué la société, précisant que le montant tiré de ce financement s'élevait à 90 millions d'euros environ.

"Cela pourrait conduire Gehl à se placer sous la protection des tribunaux américains (Chapitre 11), sans pour autant que cela soit certain ou automatique, compte tenu notamment du fait que ce financement n'est assorti d'aucune sûreté."

Manitou ajoute que, dans ces conditions, il "poursuit ses discussions avec ses partenaires bancaires de part et d'autre de l'Atlantique, avec notamment l'objectif de pérenniser le financement de Gehl tout en maintenant le cantonnement du risque aux Etats-Unis".

Le résultat net 2008 de Manitou est ressorti en baisse de 35,2% à 56 millions d'euros avant prise en compte d'une dépréciation liée à la société américaine Gehl. Après dépréciation de 52 millions d'euros, le résultat net est ramené à 4 millions.

La marge opérationnelle avant dépréciation s'élève à 97 millions d'euros (-26,3%) et représente 7,6% du chiffre d'affaires de 1.278 millions d'euros (+1,4%).

Manitou a renoncé à verser un dividende au titre de l'exercice 2008 "afin de préserver (sa) capacité financière et de développement".

Le groupe souligne que "la faiblesse des investissements en biens d'équipements et la forte dégradation de l'environnement économique au cours de ces 9 derniers mois pourraient perdurer tout au long de l'année 2009".

Il anticipe ainsi une baisse de son chiffre d'affaires qui pourrait atteindre 40% par rapport à 2008, ce qui entraînerait une perte opérationnelle pour l'exercice 2009.

Le groupe a toutefois "mobilisé une partie significative de ses lignes de crédit afin d'accroître sensiblement sa trésorerie disponible et d'être assuré de ne pas être exposé à des risques d'insuffisances de liquidités à moyen terme".

Manitou rappelle dans le même temps qu'il a mis en place un plan pour l'aider à traverser à crise qui "permettra une amélioration de la génération de 'cash-flow' et une réduction de l'endettement net de près de 150 millions d'euros d'ici la fin de l'exercice 2009".

Ce plan passe notamment par un projet de suppression de 650 emplois dans le monde sur un total de 3.300 à fin 2008.

Manitou dispose de capitaux propres de 469 millions d'euros après dépréciation, faisant ressortir un gearing des dettes nettes proche de 1 à fin décembre 2008.

Benjamin Mallet, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below