March 1, 2009 / 2:40 PM / 8 years ago

Pas épargné par la crise, Warren Buffett se dit optimiste

5 MINUTES DE LECTURE

NEW YORK, 1er mars (Reuters) - Berkshire Hathaway (BRKa.N) (BRKb.N), la holding du milliardaire Warren Buffett, a affiché un résultat à peine bénéficiaire au quatrième trimestre 2008 en raisons de pertes sur des contrats à terme sur indices boursiers.

Le résultat net a diminué de 96%. Il s'agit de son cinquième trimestre de baisse d'affilée. Au coup des trois derniers mois de 2008, l'actif net de Berkshire a reculé de 10,9 milliards de dollars. La valeur nette par action a baissé de 9,6% en 2008. Il s'agit de la deuxième fois que la valeur de l'actif net par action recule depuis la création de Berkshire en 1965. Elle avait reculé de 6,2% en 2001.

Le bénéfice net trimestriel est tombé à 117 millions de dollars ou 76 dollars par action de type A, contre 2,95 milliards ou 1.904 dollars par action l'an dernier. Le chiffre d'affaires a diminué de 12% à 24,59 milliards de dollars.

Les résultats ont été ternis par une perte de 4,6 milliards de dollars sur quelque 250 contrats liés à la performance à long terme de quatre indices boursiers et à la qualité de crédit de junk bonds.

Buffett révèle pour la première fois quels indices bouRsiers il utilise : Standard & Poor's 500, le FTSE 100, l'Euro Stoxx 50 et le Nikkei 225.

Dans sa lettre annuelle aux actionnaires, très attendue, Waren Buffett affiche sa morosité en matière de perspectives économiques.

"Ce sera le désastre économique pendant tout 2009 et sans doute bien au-delà", écrit le milliardaire.

Malgré la "terreur paralysante" liée à la crise du crédit et à la chute de la Bourse et de l'immobilier, le "sage d'Omaha" reste optimiste sur la résistance des Etats-Unis. Il salue les efforts du gouvernement pour éviter que le système financier ne se détraque, ce qui aurait un effet "cataclysmique", assure-t-il.

"Les Meilleurs Jours De L'amerique Devant Nous"

"Bien que le chemin n'ait pas été facile, notre système économique a extraordinairement bien fonctionné sur la durée, estime Warren Buffett. "Il a libéré du potentiel humain comme aucun autre système ne l'a fait et il continuera à le faire. Les jours les meilleurs de l'Amérique sont devant nous."

Berkshire réalise environ la moitié de ses résultats dans l'assurance, notamment via l'assureur automobile Geico Corp. Au total, le groupe est présent dans quelque 70 sociétés, de la fabrication de tapis aux glaces en passant par les peintures, l'immobilier et les sous-vêtements.

Hors une perte de 3,25 milliards de dollars sur investissements, soit plus du double que celle des neufs mois précédent, le bénéfice d'exploitation trimestriel a augmenté de 43% à $3,37 milliards, soit $2.175 par action A.

Ce montant reflète en partie des gains chez Berkshire Hathaway Reinsurance Group, ainsi qu'une plus-value et prime de fin de contrat après l'annulation de son OPA sur Constellation Energy Group CEG.N.Le français EDF (EDF.PA) a finalement racheté 50% des activités d'électricité nucléaire de Constellation et depuis Berkshire se désengage progressivement du capital.

Les résultats de l'assurance et des sociétés de services aux collectivités ont contrebalancé ce que Buffett appelle ses erreurs, notamment l'achat d'une participation dans le pétrolier ConocoPhillips (COP.N) au moment où les cours pétroliers étaient pratiquement à leur plus haut.

Cette erreur de timing a coûté à Berkshire plusieurs milliards de dollars.

Buffett dit aussi avoir perdu l'essentiel d'un investissement de 244 millions de dollars dans deux banques irlandaises.

Berkshire a fini l'année avec $25,54 milliards en trésorerie, contre 44,33 milliards fin 2007. La holding a dépensé six milliards en acquisitions l'an dernier et dépensé 14,5 milliards pour souscrire à des titres émis par de grands groupes américains en difficulté : General Electric (GE.N), Goldman Sachs (GS.N) et Wm Wrigley Jr Co.

Pour l'ensemble de 2008, le résultat de Berkshire a chuté de 62% à 4,99 milliards de dollars, soit 3.224 dollars par action, son plus bas niveau depuis six ans.

Jonathan Stempel, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below