LEAD 2 Barclays n'exclut pas d'augmenter son capital

jeudi 15 mai 2008 11h52
 

(actualisé avec des précisions sur les options de Barclays, une réaction d'analyste et le cours de Bourse)

LONDRES, 15 mai (Reuters) - Barclays a confirmé jeudi que son bénéfice avait chuté au premier trimestre et a refusé d'exclure une augmentation de capital après des dépréciations d'un milliard de livres sterling (1,25 milliard d'euros) sur des actifs affectés par la crise du crédit.

DEPRECIATIONS. La troisième banque britannique a précisé que les dépréciations de sa division Barclays Capital s'entendaient après prise en compte d'un gain exceptionnel de 700 millions de livres lié à la comptabilisation en "fair value" de son portefeuille de crédit.

Ces dépréciations sont inférieures à celles de nombreuses autres banques mais la marge de manoeuvre en terme de capital de Barclays reste ténue par rapport à des concurrentes, notamment après les augmentation de capital annoncées par les britanniques Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) et par HBOS HBOS.L.

Barclays avait déjà averti le 24 avril dernier que son bénéfice avait baissé au premier trimestre, des conditions financières rudes ayant affecté sa banque d'investissement et sa gestion de fonds.

Le groupe avait précisé que les bénéfices trimestriels de Barclays Capital et de Barclays Global Investors étaient "bien en deçà" de solides bénéfices réalisés un an auparavant. Mais elle avait ajouté que les deux activités étaient restées rentables, malgré, pour Barclays Capital, le reversement en avril de 500 millions de livres de gains réalisés sur la valorisation de sa dette. AUGMENTATION DE CAPITAL. L'établissement refuse d'exclure une augmentation de capital pour améliorer ses ratios de fonds propres qui sont parmi les plus bas du secteur bancaire britannique.

"Nous disons clairement que toutes les options restent disponibles", a déclaré lors d'une conférence de presse téléphonique Chris Lucas, directeur financier de Barclays. "Nous ne privilégions ni n'excluons rien".

RATIO DE FONDS PROPRES. Barclays n'a pas précisé l'ampleur de la chute de ses profits. Elle a toutefois indiqué que son ratio de fonds propres Tier 1 devrait être légèrement inférieur au 30 juin au niveau de 5,1% publié à la fin 2007. Barclays a ajouté qu'elle entendait ramener ce ratio à son objectif de 5,25%, "le moment venu".

DIVIDENDE. Le directeur financier de Barclays a démenti des spéculations selon lesquelles la banque pourrait, comme certaines de ses concurrentes, verser son acompte sur dividende sous la forme d'actions pour contribuer à renforcer son bilan.   Suite...