Barclays refuse d'exclure une augmentation de capital

jeudi 15 mai 2008 09h35
 

LONDRES, 15 mai (Reuters) - La troisième banque britannique Barclays (BARC.L: Cotation), pénalisée par la crise du crédit, refuse d'exclure une augmentation de capital pour améliorer ses ratios de fonds propres qui sont parmi les plus bas du secteur bancaire britannique.

"Nous disons clairement que toutes les options restent disponibles", a déclaré lors d'une conférence de presse téléphonique Chris Lucas, directeur financier de Barclays. "Nous ne privilégions ni n'excluons rien".

Lucas a cependant démenti des spéculations selon lesquelles la banque pourrait, comme certaines de ses concurrentes, verser son acompte sur dividende sous la forme d'actions pour contribuer à renforcer son bilan.

"Nous ne considérons pas le dividende en actions comme un vrai dividende et nous ne le jugeons donc pas attractif", a-t-il expliqué.

Barclays avait confirmé auparavant que son bénéfice avait chuté au premier trimestre en raison de dépréciations d'un montant de 1 milliard de livres sterling (1,25 milliards d'euros) sur des actifs affectés par la crise du crédit [nL15401485]

Le titre Barclays recule de 2,52% à 418,5 pence jeudi vers 7h20 GMT à la Bourse de Londres. /SD/MJ

(Clara Ferreira-Marques et Steve Slater, version française Stanislas Dembinski et Marc Joanny)