Blackstone publie une perte mais évoque des signes de reprise

jeudi 15 mai 2008 20h32
 

NEW YORK, 15 mai (Reuters) - Le groupe américain de capital-investissement Blackstone (BX.N: Cotation) a publié jeudi une perte au titre du premier trimestre, qu'il explique par la dévalorisation de certaines de ses participations, mais il a déclaré constater des signes de reprise, sur les marchés d'une part et en matière de financements bancaires d'autre part.

Blackstone a participé ces dernières années à certaines des plus grosses opérations de rachat avec effet de levier (LBO) de l'histoire, comme ceux d'Equity Office Properties pour 23 milliards de dollars et de Freescale Semiconductor pour 17,6 milliards.

Mais le marché des LBO a subi un coup d'arrêt brutal l'été dernier après le déclenchement de la crise du crédit, à cause de laquelle les banques se sont trouvées dans l'incapacité de refinancer d'énormes prêts accordés pour financer ces opérations.

Le directeur général de Blackstone, Stephen Schwarzman, a estimé jeudi que la crise financière n'était pas encore terminée mais que des signes d'amélioration étaient perceptibles.

"Depuis la fin du trimestre, les marchés se sont stabilisés et nous avons même observé des signes de reprise et d'amélioration", a-t-il dit lors d'une téléconférence. "Les banques qui détenaient pour près de 400 milliards de dollars de prêts à effet de levier sont revenues à 140 milliards, dont la majeure partie est liée à quelques grosses opérations toujours en suspens."

NOUVELLES OPERATIONS EN VUE

Le DG adjoint, Tony James, a dit de son côté: "Nous obtenons désormais des financements à effet de levier et de nouveaux engagements de la part des banques. Je ne dirais pas qu'elles sont offensives mais elles sont de nouveau engagées dans les affaires."

James a précisé que Blackstone avait investi 4,5 milliards de dollars dans de nouvelles opérations depuis le début de la crise du crédit.   Suite...