Gazprom - Les résultats du T3 dépassent les attentes

vendredi 15 février 2008 12h50
 

MOSCOU, 15 février (Reuters) - Gazprom (GAZP.MM: Cotation), premier producteur mondial de gaz naturel, a fait état vendredi de résultats meilleurs qu'attendu au troisième trimestre, grâce notamment à des prix plus élevés pratiqués en Russie et dans l'ex-URSS.

BENEFICE: Le groupe russe a publié pour le trimestre juillet-septembre un bénéfice en baisse de 2,8% à 124,440 milliards de roubles (3,4 milliards d'euros), selon les normes internationales IFRS, contre 128,029 milliards de roubles un an plus tôt.

En dollars, le bénéfice a cependant progressé de 2,2% grâce à l'appréciation du rouble sur la période. Les analystes tablaient sur une nettement moins bonne performance, avec un recul de 9% à 4,089 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros).

CHIFFRE D'AFFAIRES: Il a crû de 5,4% à 516,175 milliards de roubles (14,3 milliards d'euros) au troisième trimestre de 2007, contre 489,904 milliards de roubles (13,5 milliards d'euros) un an plus tôt et un consensus d'analystes nettement inférieur, à 20,025 milliards de dollars (13,6 milliards d'euros).

DETTE: Gazprom a déclaré avoir réduit de plus d'un quart sa dette nette, à 583,435 milliards de roubles à septembe 2007, contre 807,814 milliards de roubles à décembre 2006.

VENTES DE GAZ: Gazprom, qui fournit un quart des besoins de l'Europe en gaz, a précisé que ses ventes nettes de gaz naturel en dehors de l'ex-Union soviétique avaient diminué en valeur de 1% en janvier-septembre, à 596,374 milliards de roubles, en raison de ventes plus faibles en volume après un hiver plus clément.

Les ventes de gaz aux pays de l'ex-URSS ont par contre bondi de 21% à 190,374 milliards de roubles sur la période, avec une hause moyenne de 27% des prix pratiqués.

COUTS: Les coûts opérationnels eux crû de 15% en janvier-novembre à 1.163 milliards de roubles, principalement en raison d'une progression des volumes des achats de gaz et de pétrole.

Au troisième trimestre, ces coûts opérationnels ont progressé de 14% sur un an à 371,028 milliards de roubles.

Gazprom achète environ 70 milliards de mètres cubes de gaz par an en Asie centrale et les revend, essentiellement à l'Ukraine. Ces livraisons de gaz d'Asie centrale aident Gazprom à couvrir la demande des pays de l'ex-Union soviétique et de l'Europe, alors que la production en Sibérie a plutôt tendance à stagner./SD

(Tanya Mosolova, version française Stanislas Dembinski)