EDF - Conférence de presse vendredi, suspense sur British Energy

jeudi 31 juillet 2008 13h30
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - EDF (EDF.PA: Cotation) a annoncé la tenue d'une conférence vendredi destinée à la presse et aux analystes financiers mais s'est refusé à indiquer si cette conférence porterait sur le rachat de l'opérateur de centrales nucléaires British Energy BGY.L.

Le groupe public, premier exploitant de centrales nucléaire au monde, avait assuré plus tôt dans la semaine qu'il n'organiserait pas de conférence de presse sur ses résultats semestriels, qui doivent être publiés vendredi vers 7h00.

"Maintenant, il y a une conférence, c'est tout ce qu'on peut dire", a déclaré un porte-parole d'EDF.

La conférence est programmée pour 8h45 vendredi.

Les deux groupes espéraient annoncer ce rachat de 12,4 milliards de livres (15,7 milliards d'euros) attendu de longue date mardi ou mercredi mais les dernières phases des discussions se sont prolongées, ont indiqué lundi des sources du secteur.

Une source proche des négociations avait dit la semaine dernière à Reuters qu'EDF avait proposé environ 775 pence par action British Energy.

Selon le Figaro de jeudi, le conseil d'administration d'EDF doit entériner jeudi soir une offre de 760 à 770 pence par action sur le groupe britannique.

Le porte-parole d'EDF s'est également refusé à tout commentaire sur ce point.

British Energy, détenu à hauteur de 35% par l'Etat britannique, a reconnu jeudi dernier l'existence de "discussions à un stade avancé avec une partie" non identifiée tout en précisant qu'il n'y avait aucune certitude que ces discussions aboutissent à la formulation d'une offre. /BM/MM

(Marie Maitre, Benjamin Mallet, édité par Jacques Poznanski)