July 1, 2009 / 5:23 PM / 8 years ago

LEAD 1 Bourse-Icade sous-performe après cession de ses logements

3 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 1er juillet (Reuters) - Icade (ICAD.PA) a réduit ses gains mercredi en clôture, après avoir gagné plus de 4% dans la matinée, à la suite de l'annonce que la foncière est entrée en négociations exclusives pour la vente de son pôle logement.

Le titre sous-performe finalement son secteur et le marché, terminant en hausse de 0,79% à 59,000 euros, alors que l'indice SIIC .SIIC des foncières françaises avance de 2,4%.

L'indice SBF 120 .SBF120 a fini sur un gain de 2,29%.

Après une première réaction enthousiaste, les analystes soulignent que l'opération était anticipée et les prix de cessions en ligne ou légèrement supérieurs à leurs attentes.

"Pour moi il n'y avait pas de raison pour que le titre monte sur cette annonce. Le prix est en ligne et l'opération était anticipée", commente Elisabeth Blaise, chez Exane BNP Paribas.

Cette opération devrait permettre à Icade de dégager un dividende supplémentaire d'au moins six euros par action et d'alléger son bilan, soulignent les analystes financiers.

Selon Samuel Henry-Diesbach, analyste chez Kepler Capital Markets, son ratio LTV (dette/valeur des actifs) devrait se situer à 25% fin 2010 après cession, au lieu de 44% aujourd'hui.

La société n'a pas donné de précision sur ce sujet, se contentant de déclarer qu'elle souhaitait conserver son LTV actuel, a précisé un porte-parole. Fin 2008, il était à 35%.

En outre, selon les règles du statut SIIC (société d'investissement immobilier cotée), Icade devra distribuer 50% de la plus-value dégagée, soit au moins six euros par action.

Les analystes s'interrogent sur l'avenir d'Icade qui, pour conserver son statut fiscal SIIC, devra rapidement remplacer ces logements par d'autres actifs immobiliers, dans un marché immobilier particulièrement difficile et paralysé.

"Il se pourrait qu'Icade soit obligée de réinvestir un milliard d'euros d'ici fin 2010, ce qui est parfait si le marché de l'investissement se réveille, mais ce qui pourrait la placer dans une position d'acheteur forcé sinon", selon l'analyste de Kepler, qui s'attend surtout à des acquisitions de bureaux.

Le P-DG d'Icade, Serge Grzybowski, a déclaré à la presse que les négociations devraient être finalisées au quatrième trimestre 2009 ou au premier semestre 2010, selon le porte-parole du groupe.

Icade souhaite acquérir de l'immobilier tertiaire (bureaux, commerces, logistique) "permettant d'assurer un cash flow immédiat et sécurisé", a ajouté son P-DG.

Juliette Rouillon, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below