Mizuho dans le rouge au T4 à cause du subprime, rebond attendu

jeudi 15 mai 2008 11h11
 

TOKYO, 15 mai (Reuters) - Mizuho Financial (8411.T: Cotation) (8411.T: Cotation), deuxième banque japonaise, a publié jeudi sa première perte trimestrielle en cinq ans, pénalisée par des pertes liées au "subprime" chez sa filiale de courtage, mais elle table sur un rebond à venir de ses résultats.

Mizuho a en outre annoncé qu'elle allait racheter pour jusqu'à 150 milliards de yens (922 millions d'euros) de ses propres actions.

RESULTATS. La banque a enregistré durant l'exercice au 31 mars 645 milliards de yens (3,96 milliards d'euros) de pertes liées à de mauvaises opérations sur le marché des prêts immobiliers américains à risque ("subprimes"), ce qui en fait une des banques asiatiques les plus touchées, en raison des produits structurés à risque élaborés par Mizuho Securities, sa filiale non cotée de courtage.

Les pertes liées au subprime ont atteint 300 milliards de yens pour le trimestre janvier-mars.

Mizuho, comme d'autres banques japonaises, souffre aussi de la faiblesse de l'économie et du marché du crédit au Japon.

La banque a accusé en tout une perte de 81,8 milliards de yens (502,4 millions d'euros) sur le trimestre janvier-mars, quatrième de l'exercice, selon les calculs de Reuters, contre un bénéfice net de 41 milliards de yens un an plus tôt.

Mizuho n'était pas passé dans le rouge depuis mars 2003, quand elle avait anoncé une lourde perte annuelle. La banque ne publiait à l'époque ses résultats que deux fois par an.

Les huit analystes interrogés par Reuters Estimates tablaient en moyenne sur perte de 82,1 milliards de yens au quatrième trimestre de l'exercice.

Sur l'ensemble de l'exercice à fin mars 2008, le bénéfice net du groupe a atteint 311,22 milliards de yens, contre un résultat record attendu initialement, avant trois révisions à la baisse, de 750 milliards.   Suite...