LEAD 1 Enel - Le T1 dopé par Endesa, priorité au désendettement

mercredi 14 mai 2008 16h29
 

MILAN, 14 mai (Reuters) - La compagnie italienne d'électricité Enel (ENEI.MI: Cotation) a annoncé mercredi une hausse de 48% de son excédent brut d'exploitation au premier trimestre, favorisée par le rachat de l'espagnol Endesa (ELE.MC: Cotation), et s'est engagée à réduire ses dettes.

* DETTE

Le groupe promet de ramener son endettement net sous le seuil de 50 milliards d'euros avant la fin de l'année, contre 57 milliards fin mars.

La dette du numéro quatre européen du secteur a été multipliée par cinq environ lors du rachat d'Endesa l'an dernier pour 42,5 milliards d'euros, en partenariat avec le groupe espagnol Acciona (ACS.MC: Cotation).

L'administrateur délégué, Fulvio Conti, a expliqué que le groupe prévoyait de vendre cette année pour neuf milliards d'actifs à l'allemand E.ON EONG.DE, ainsi que des réseaux d'électricité et de gaz.

"Au total, cela devrait nous conduire à la fin de l'année à un chiffre (de dette) commençant par un 4 au lieu d'un 5 pour ce qui est de l'endettement global", a-t-il ajouté lors d'une téléconférence.

* DIVIDENDE   Suite...