Carrefour monte en Bourse grâce à un CA meilleur que prévu au T1

mercredi 14 mai 2008 12h12
 

PARIS, 14 mai (Reuters) - L'action Carrefour (CARR.PA: Cotation) gagne encore du terrain mercredi au lendemain de l'annonce pour le premier trimestre 2008 de ventes meilleures qu'attendu et d'une progression conforme aux attentes du résultat d'exploitation.

La confirmation des objectifs pour la totalité de l'exercice et la relance des spéculations après l'entrée au conseil de surveillance de Bernard Arnault, le président de LVMH (LVMH.PA: Cotation), jouent aussi favorablement en Bourse.

Vers 12h00, le titre Carrefour - qui clôturé la séance de mardi sur un gain de 2,55% - montait de 0,58% à 46,52 euros alors que le CAC 40 gagnait 0,49% et que l'indice sectoriel européen perdait 0,24%. Dans la matinée, Carrefour a atteint un plus haut de 46,87 euros.

Carrefour a accru ses ventes de 10,5% au cours d'un premier trimestre marqué par la faiblesse des hypermarchés français qui ont pâti d'une baisse des dépenses en produits non-alimentaires. La progression réalisée dans l'alimentaire et une contribution accrue des pays émergents ont permis au groupe de résister à un environnement de consommation détérioré.

Au final, son chiffre d'affaires trimestriel a atteint 23.375 millions d'euros, contre 23.191 millions d'euros attendus par les analystes. A taux de change constants, la progression des ventes ressort à 10,5%.

"La forte dégradation des performances du non-alimentaire en France était attendue et le groupe a rassuré sur ses objectifs 2008 et la tenue de ses marges au premier trimestre", commente Claudie Casimir, analyste chez Natixis Securities.

L'analyste considère que la visibilité sur les fondamentaux à court terme de Carrefour est moindre que pour Casino (CASP.PA: Cotation) mais que le titre du n°2 mondial du secteur restera animé par les annonces prochaines de restructuration impliquant de probables cessions et la confirmation de la conversion des supermarchés Champion à l'enseigne Carrefour, ainsi que la recomposition du capital autour de Blue Capital.

Chez Oddo Securities, Nicolas Champ a réitéré sa recommandation "accumuler" sur la valeur Carrefour mais il précise que "l'ampleur des contreperformances dans le non alimentaire et le problème d'attractivité de l'hypermarchés par rapport aux formats de proximité dans les marchés matures n'incite pas à être à l'achat".

L'intermédiaire souligne aussi que l'action Carrefour, qui affiche la plus mauvaise performance du secteur depuis le début de l'année avec un recul de 13% en absolu, devrait opérer un rattrapage par rapport à ses pairs du fait des informations communiquées mardi mais aussi de la relance des spéculations provoqué par l'arrivée de Bernard Arnault.

De son côté, JP Morgan a réduit son objectif de cours de 57 à 54 euros pour tenir compte, explique-t-il, de la détérioration de l'environnement de la consommation en France, en Italie, en Espagne et en Belgique. /NM