LEAD 1 Citigroup pourrait supprimer 24.000 emplois - CNBC

lundi 14 janvier 2008 20h30
 

NEW YORK, 14 janvier (Reuters) - Citigroup (C.N: Cotation) pourrait supprimer de 17.000 à 24.000 emplois et passer en dépréciations jusqu'à 24 milliards de dollars de créances notamment sur le subprime, dans le cadre d'un plan de réduction des coûts et de renforcement des fonds propres, rapporte la chaîne de télévision CNBC lundi.

Les deux mesures pourraient être annoncées mardi à l'occasion de la publication des résultats du premier groupe bancaire américain, susceptibles de révéler la plus forte perte trimestrielle de son histoire, poursuit CNBC.

Le consensus de Reuters Estimates donne une perte de l'ordre de cinq milliards de dollars.

Citigroup pourrait aussi réduire son dividende trimestriel qui est de 54 cents, donnant un rendement de 7,6%. Il se peut enfin, croient savoir les médias, que le groupe lève plusieurs milliards de dollars en sollicitant diverses parties, dont son premier actionnaire individuel, le prince saoudien Alwalid bin Talal.

La banque a vendu une participation à l'émirat d'Abu Dhabi pour 7,5 milliards de dollars en novembre.

Citigroup n'était pas disponible dans l'immédiat. La banque a fait savoir en novembre qu'elle passerait en dépréciations entre huit et 11 milliards de dollars pour des pertes sur obligations à collatéral (CDO) liées au crédit immobilier subprime.

De nouvelles suppressions d'emplois pourraient se produire sur l'année à venir, poursuit CNBC, s'ajoutant aux 17.000 annoncées en avril dernier, lorsque les effectifs de Citigroup étaient de l'ordre de 327.000 personnes. /WYE

(Jonathan Stempel, version française Wilfrid Exbrayat)