14 février 2008 / 09:44 / il y a 10 ans

LEAD 1 Diageo - Bond de 15% du bénéfice au S1, objectif maintenu

par Dan Lalor

LONDRES, 14 février (Reuters) - Le numéro un mondial des vins et spiritueux Diageo (DGE.L) a fait état jeudi d‘un bond de 15% de son bénéfice au premier semestre, conforme au consensus, et maintenu son objectif annuel d‘une hausse de 9% du bénéfice courant. RESULTATS

Le groupe britannique, propriétaire de la vodka Smirnoff, du whisky Johnnie Walker et de la bière Guinness, a dégagé sur les six mois à fin décembre un BPA en hausse à 37,6 pence, et réalisé un chiffre d‘affaires net en progression de 7%.

Le bénéfice imposable a augmenté de 5,3% à 1,37 milliard de livres sterling et les ventes ont progressé de 5,8% à 5,67 milliards de livres.

L‘acompte sur dividende a été relevé de 5,2% à 13,2 pence.

COMMENTAIRE DE LA DIRECTION

“Cette performance du premier semestre démontre que nos marques sont bien soutenues et que nos canaux de transmission au marché restent vigoureux”, a déclaré le directeur général Paul Walsh aux journalistes, ajoutant ne voir “aucun signe de ralentissement mondial de la demande”.

BOURSE

Vers 9h30 GMT, l‘action Diageo progresse de 3,4% à 1.069 pence. Dans le sillage des semestriels, plusieurs intermédiaires ont révisé en hausse leurs estimations de résultats.

COMMENTAIRES D‘ANALYSTES

“Avec des résultats opérationnels solides, une pression limitée sur les coûts acquittés et une évolution des changes favorable au groupe pour la première fois en quatre ans, nous pensons que l‘action va maintenant surperformer en jouant un rôle de valeur refuge en ces temps d‘incertitude sur les marchés”, écrit la banque Crédit suisse.

Elle a relevé de 4% son estimation du bénéfice de Diageo pour 2008.

EFFETS DE CHANGES

Les analystes ont également salué le fait que le groupe s‘attende à un effet de change neutre sur l‘ensemble de l‘année, la vigueur de l‘euro compensant la faiblesse du dollar dans le contexte actuel, comme l‘a souligné le directeur financier Nick Rose.

Le premier semestre a bénéficié “d‘un impact relativement bénin des taux de changes”, a précisé Walsh.

Sur l‘exercice précédent 2006-2007, Diageo avait été pénalisé à hauteur de 60 millions de livres par des effets de changes négatifs.

PREVISIONS

“Si nous continuons à surveiller le moindre impact que la volatilité récente des marchés financiers puisse avoir sur les conditions d‘activité plus générales, nous maintenons notre objectif d‘une croissance organique de 9% du bénéfice opérationnel sur l‘exercice en cours”, a ajouté Walsh.

REGIONS

Walsh a précisé que si l‘amélioration de la performance était générale, certains segments d‘activité tiraient leur épingle du jeu.

“Notre activité de spiritueux aux États-Unis a de nouveau affiché une forte croissance des ventes”, a-t-il dit, ajoutant que les marques premium du groupe n‘avaient pas été affectées par une baisse en valeur du marché des alcools à moins de 10 dollars la bouteille.

“Johnnie Walker a encore produit une croissance à deux chiffres de son chiffre d‘affaires net, tout comme Smirnoff et (le rhum) Captain Morgan. La performance de Guinness s‘est aussi améliorée, avec un chiffre d‘affaires net en hausse de 6% et des gains de parts de marché en Grande-Bretagne et en Irlande”, a poursuivi le groupe. /GG

Version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below