Vinci serein pour 2008 et 2009 malgré la conjoncture

lundi 1 septembre 2008 15h43
 

Par Noëlle Mennella,

PARIS, 1er septembre (Reuters) - 2008 devrait être "une nouvelle belle année" pour Vinci qui se dit "serein" pour 2009 après la publication d'une résultat opérationnel en hausse de 12,6% pour le premier semestre 2008.

Vendredi soir, le n°1 mondial du B-TP a annoncé un résultat opérationnel de 1.430 millions, plus ou moins conforme aux anticipations (1.448 millions) et un bénéfice net, part du groupe, de 731 millions d'euros (+19%), dépassant les attentes des analystes interrogés par Reuters (673 millions).

Il a en outre confirmé ses objectifs de croissance de près de 10% des ventes 2008, de consolidation de la marge opérationnelle de ses activités hors concessions et de stabilisation de l'endettement.

Il a aussi annoncé le versement d'un acompte sur dividende de 0,52 euro, en hausse de 10,6%, une évolution comparable à celle de la capacité d'autofinancement.

Lors d'une conférence de presse, lundi, Xavier Huillard, le directeur général de Vinci, a expliqué que "la tendance de fond" du groupe restait "dynamique" car elle reposait sur les pays émergents, Bric et Moyen-Orient où le groupe a "réussi sa percée".

Il a aussi souligné que Vinci profitait de l'urbanisation croissance constatée dans le monde et des demandes en infrastructure de transport, d'électricité et d'eau qui en résultaient.

"Ce sont des mouvements de fond qui se jouent des fluctuations économiques que nous vivons aujourd'hui", a assuré Xavier Huillard.

Le directeur général a aussi observé que Vinci était bien protégé face à la hausse des taux d'intérêt et que le groupe avait une "bonne capacité à absorber la hausse des matières premières".   Suite...