LEAD 1 Vivendi - Baisse de l'Ebita limitée par UMG au T1

mercredi 14 mai 2008 19h49
 

 par Cyril Altmeyer
 PARIS, 14 mai (Reuters) - Vivendi (VIV.PA: Cotation) a annoncé
mercredi une baisse de son résultat opérationnel courant plus
limitée que prévu au premier trimestre, les performances
d'Universal Music Group compensant le recul accusé par Vivendi
Games.
 Le groupe de médias et de télécommunications a également
confirmé prévoir en 2008 une croissance de ses résultats
comparables à celle de 2007.
 "Nous prévoyons très clairement que le résultat net ajusté 
affichera en 2008 une croissance similaire à celle de 2007 à
périmètre comparable", a déclaré le directeur financier,
Philippe Capron, lors d'une conférence téléphonique avec les
analystes. Le résultat net ajusté de Vivendi a progressé de 8,3%
en 2007.
 "Nous ne voyons aucun signal négatif susceptible d'impacter
nos résultats", a-t-il ajouté.
 Vivendi est en train de rapprocher sa division Vivendi Games
avec Activision (ATVI.O: Cotation) pour donner naissance à Activision
Blizzard, nouvel ensemble de jeux vidéo dont il aura le
contrôle, tandis que SFR, dont Vivendi détient 56%, a pris le
contrôle de Neuf Cegetel NEUF.PA.
Philippe Capron a précisé que SFR, qui détient près de 78%
de Neuf Cegetel à ce jour, devrait avoir bouclé son OPA
simplifiée sur le flottant de l'opérateur à la mi-juin pour en
détenir 100%.
 Vivendi prévoit parallèlement la finalisation d'ici la fin
du premier semestre de l'OPA de 27,50 dollars par action lancée
par Activision Blizzard, dont il compte détenir entre 52% et
68%. 
 "Si le cours de l'action Activision reste élevé, il est
possible que nous ne puissions pas racheter autant d'actions que
nous l'aurions souhaité", a précisé Philippe Capron. "Cela
signifie qu'il y a beaucoup d'enthousiasme sur le marché par
rapport aux perspectives de la nouvelle entité".
 L'action Activision, qui se traite à 32,80 euros mercredi, a
doublé de valeur depuis l'été dernier.
 Le jeu en réseau "World of Warcraft" gagné plus de 700.000
abonnés au premier trimestre, à 10,7 millions.
 
 UMG ET CANAL+ CONTREBALANCENT SFR ET VIVENDI GAMES
 Au premier trimestre, le résultat d'exploitation ajusté
(Ebita) de Vivendi baisse de 5,6% à 1.203 millions d'euros -
au-dessus du consensus Reuters Estimates de 1.124 millions.
 Le chiffre d'affaires du groupe ressort en hausse de 5,2% à
5.280 millions d'euros, à comparer à un consensus Reuters
Estimates. A taux de change constant, il progresse de 6,9%.
 UMG affiche un Ebita en hausse de 94,7% à 111 millions
d'euros à la faveur de l'amélioration des marges de la musique
enregistrée grâce à la progression des ventes de musique
numérisée et à la réduction des labels distribués.
 Canal+ a vu son Ebita progresser de 3,7% à 170 millions
d'euros grâce à une baisse des coûts de recrutement et de
contenus.
 En revanche, l'Ebita de SFR, deuxième opérateur mobile
français, a reculé de 3,0% à 624 millions d'euros sous le coup
des pertes accusées dans la téléphonie fixe et l'ADSL, issues
notamment de l'acquisition de Tele2France.
 L'Ebita de Vivendi Games chute de 53,3% à 50 millions
d'euros sous le coup de la comparaison avec le succès du pack
d'entension "The Burning Crusade" un an plutôt.
 L'action a clôturé à 25,20 euros mercredi, soit une
capitalisation de 29,4 milliards d'euros. Elle a perdu 19,6% 
depuis le début de l'année, après avoir pris 6% en 2007. /CA
 Pour accéder au tableau des résultats [ID:WEB5176]