LEAD 1 Soitec - Chute du C.A. 2007-2008 et baisse attendue au T1

lundi 14 avril 2008 19h04
 

 PARIS, 14 avril (Reuters) - Soitec (SOIT.PA: Cotation) a annoncé lundi
une chute de 19,8% de son chiffre d'affaires en 2007-2009 et
prévu une perte opérationnelle, conformément à son avertissement
de la fin février. Il anticipe une nouvelle baisse séquentielle
de son activité au premier trimestre 2008-2009.
 Le spécialiste des matériaux SOI (silicium sur isolant)
utilisés dans l'industrie des semi-conducteurs, précise dans un
communiqué qu'il prévoit pour le premier semestre 2008-2009 un
"faible niveau d'activité" avec une baisse séquentielle de son
chiffre d'affaires au premier trimestre.
 "Le rebond de l'activité restant conditionné à la montée en
charge et au succès du lancement de produits nouveaux sur
certains marchés clés, le groupe maintient un scénario
d'activité pour l'ensemble de l'exercice 2008-2009 basé sur une
quasi-stabilité de son chiffre d'affaires, à taux de change
constants", explique Soitec.
 Il confirme toutefois viser une amélioration de son résultat
opérationnel à données comparables, c'est-à-dire avant la prise
en charge des coûts relatifs à son usine de Singapour évalués à
environ 30 millions de dollars américains.
 "Le groupe souligne que sa structure financière demeure
parfaitement saine avec des disponibilités quasi inchangées par
rapport à fin décembre 2007", ajoute-t-il.
 Dépendant de cinq clients qui assurent 85% de son chiffre
d'affaires et de la dépréciation du dollar, Soitec avait publié
le 28 février un avertissement sur son activité, le troisième
depuis le début 2007.
 Soitec a réalisé en 2007-2008 un chiffre d'affaires de 289,2
millions d'euros au cours de l'exercice clos le 31 mars,
légèrement en deçà du consensus Reuters Estimates (296
millions), avec une chute de 32,3% pour le seul quatrième
trimestre.
 
 PERTE OPERATIONNELLE D'ENVIRON 3% DU C.A. 
 Le groupe, qui publiera ses résultats 2007-2008 le 19 mai, a
confirmé prévoir une perte opérationnelle de l'ordre de 3% de
son chiffre d'affaires, soit environ 8,7 millions d'euros, à
comparer à un bénéfice de 48,5 millions en 2006-2007.
 Soitec, qui fournit l'industrie microélectronique de pointe,
en particulier dans les nanotechnologies, fait état d'une chute
de 20,3% de ses ventes de plaques en 2006-2007, soit 13,1% hors
effets de changes.
 Le groupe avait imputé le 28 février la chute de son chiffre
d'affaires par une baisse 14% de la demande de ses deux
principaux clients - Advanced Micro Devices AMD.N, qui assure
à lui seul la moitié de son chiffre d'affaires, et IBM (IBM.N: Cotation).
 AMD, qui assure environ la moitié des ventes du groupe, a
publié lundi dernier un chiffre d'affaires inférieur aux
attentes au premier trimestre et annoncé la suppression de 10%
de ses effectifs, soit environ 1.680 emplois.
 Les trois autres grands clients de Soitec sont le
singapourien Chartered Semiconductors CSMF.SI, l'américain
Freescale et le néerlandais NXP, ex-filiale de Philips (PHG.AS: Cotation).
Soitec avait annoncé début octobre la création d'un
consortium de 19 acteurs du secteur, dont AMD, IBM et
STMicroelectronics (STM.PA: Cotation), sous la houlette d'André-Jacques
Auberton-Hervé, visant à accélérer l'adoption du SOI.
 L'action, qui a clôturé en baisse de 6,64% à 4,92 euros
avant la publication du chiffre d'affaires, a perdu 38% depuis
le début de l'année après avoir chuté de 69% en 2007.
 André-Jacques Auberton-Hervé a pris en charge la direction
opérationnelle des affaires du groupe après la révocation du
directeur général délégué Pascal Mauberger annoncée le 19
février et a dit ne pas lui chercher de remplaçant dans
l'immédiat.
 Soitec a également confirmé lundi rester concentré sur la
réduction de ses coûts. André-Jacques Auberton-Hervé avait
expliqué fin février qu'il visait en particulier à réduire
significativement le coût de la matière première dans le prix de
revient d'une plaque SOI, qui représente au moins la moitié du
coût total de production. /CA
 (Cyril Altmeyer)