14 février 2008 / 07:54 / il y a 10 ans

LEAD 3 Lafarge-Solides résultats 2007, objectifs 2010 confirmés

(Actualisé avec part de GBL §16, cours actualisé §4)

par Benjamin Mallet

PARIS, 14 février (Reuters) - Lafarge LAFP.PA a publié jeudi des résultats 2007 globalement supérieurs aux attentes - dopés par ses mesures d’économies et par les pays émergents - et s‘est dit confiant pour 2008.

Le spécialiste des matériaux de construction a indiqué qu‘il attendait “une nouvelle progression” de ses résultats en 2008 et confirmé ses objectifs 2010 de résultat net par action supérieur à 15 euros, de rentabilité des capitaux engagés après impôts supérieure à 12% et de cash flow libre supérieur à 3,5 milliards d‘euros.

Il proposera à son assemblée générale le versement d‘un dividende de 4 euros par action, en hausse de 33%.

Vers 12h40, le titre gagnait 3,07% à 114,92 euros, enregistrant l‘une des plus fortes hausses du CAC 40, qui gagnait pour sa part 0,73%. Dans le même temps, l‘indice européen du secteur .SXOP progressait de 1,8%.

Lafarge “tient ses promesses”, estime Citigroup. Pour CM-CIC, les résultats du groupe “témoignent d‘une excellente année 2007 en dépit de la crise des marchés de la construction en Amérique du Nord”.

Lafarge a enregistré sur l‘exercice 2007 un résultat net de 1.909 millions d‘euros (+39%), un résultat d‘exploitation courant de 3.242 millions (+17%) et un chiffre d‘affaires de 17.614 millions (+4%, +7% de croissance organique). La marge opérationnelle s’établit ainsi à 18,4% contre 16,4% en 2006.

Selon le consensus Reuters Estimates, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 1.818 millions d‘euros, un résultat d‘exploitation courant de 3.159 millions et un chiffre d‘affaires de 17.851 millions.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a progressé de 36% à 375 millions d‘euros, le résultat d‘exploitation courant de 15% à 800 millions et le chiffre d‘affaires de 3% (+6% en organique) à 4.335 millions.

“IDEALEMENT POSITIONNE”

“La demande mondiale de ciment connaît une croissance ininterrompue depuis près de vingt ans, malgré les fluctuations économiques. En construisant de nouvelles capacités sur les marchés en forte croissance et grâce à l‘acquisition d‘Orascom Cement, Lafarge est idéalement positionné pour bénéficier pleinement de cette croissance”, a déclaré le P-DG Bruno Lafont, cité dans un communiqué.

Lafarge a annoncé l‘acquisition d‘Orascom Cement le 10 décembre et l‘a finalisée le 23 janvier.

Le groupe estime que les fondamentaux de son secteur “restent solides” et qu‘il “est bien armé pour faire la différence en 2008”.

“Les besoins en construction des marchés émergents restent considérables”, ajoute Lafarge, qui dit attendre “une nouvelle croissance de la demande mondiale malgré la faiblesse de la demande aux Etats-Unis et le ralentissement en Espagne”, ainsi qu‘une “nouvelle année de croissance de l‘activité granulats et béton”, avec “une forte progression dans les marchés émergents”.

Le groupe anticipe de nouvelles hausses des prix de l’énergie et des transports mais précise que son programme de réductions de coûts “continuera à générer des économies significatives en 2008”, que son objectif sera dépassé et qu‘il devrait atteindre 400 millions d‘euros fin 2008, au lieu de 340 millions prévus auparavant.

“Un nouveau plan de réduction des coûts sera annoncé plus tard cette année pour la période 2009-2011”, a confirmé Bruno Lafont lors d‘une conférence avec les analystes.

“Lafarge a démontré en 2007 sa capacité à accélérer. Les objectifs Excellence 2008 de croissance du résultat net par action et de rentabilité des capitaux engagés sont dépassés dès 2007”, a-t-il également souligné.

Bruno Lafont a également indiqué lors d‘une conférence de presse que GBL (GBLB.BR) détenait “un peu plus de 18%” du capital de Lafarge. GBL reste ainsi le premier actionnaire du groupe après avoir ajusté sa participation pour compenser la dilution due au rachat d‘Orascom Cement.

Le groupe avait indiqué courant 2007 que ses objectifs de croissance du résultat net par action de 10% par an en moyenne entre 2005 et 2008 et d‘amélioration du retour sur capitaux engagés après impôt pour atteindre 10% en 2008 devraient être dépassés.

En 2007, le résultat net par action a bondi de 41% à 11,05 euros (+32% par an en moyenne sur deux ans) et la rentabilité des capitaux engagés a atteint 11% contre 9,4% en 2006 (+250 points de base en deux ans).

Le résultat d‘exploitation courant a atteint 721 millions dans les granulats et béton (+28%), 2.481 millions dans le ciment (+18%) et 116 millions dans le plâtre (-41%).

Lafarge a également souligné “l‘excellente performance” de son activité ciment et granulats & béton en Amérique du Nord, malgré le ralentissement du marché résidentiel aux Etats-Unis : le résultat d‘exploitation courant de ces deux activités affichant une hausse de 24% en dollars US sur l‘année. /BM

Pour lire le tableau des résultats, cliquer sur [ID:nPAT008714]

Avec la contribution de Marie Maitre

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below