Deutsche Bank-Bénéfice en forte baisse, nouvelles dépréciations

jeudi 31 juillet 2008 07h30
 

FRANCFORT, 31 juillet (Reuters) - La Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation) a annoncé jeudi avoir inscrit 2,3 milliards d'euros de nouvelles dépréciations au deuxième trimestre, ce qui porte pour la première banque allemande la facture totale de la crise mondiale du crédit au-delà de sept milliards d'euros.

Si la Deutsche Bank semblait initialement pouvoir tirer son épingle du jeu des turbulences financières, elle continue d'être touchée à son tour.

A cause des nouvelles dépréciations annoncées, le bénéfice imposable du groupe est tombé au deuxième trimestre à 642 millions d'euros, une fraction seulement du résultat de 2,7 milliards d'euros dégagé un an plus tôt.

"Nous restons prudents pour le reste de 2008", a indiqué le président du directoire de la banque Josef Ackerman dans le communiqué de résultats.

D. Bank a précisé avoir inscrit un milliard d'euros de dépréciations sur des valeurs adossées à des crédits immobiliers résidentiels (RBS) et 500 millions d'euros supplémetnaires liés aux rehausseurs de crédit. Les investissements dans l'immobilier commercial lui ont coûté sur la période 300 millions d'euros. /GG

(John O'Donnell, version française Gilles Guillaume)