LEAD 1 CNP - C.A. du T1 en forte baisse, prévision confirmée

mardi 13 mai 2008 19h37
 

 par Pascale Denis
 PARIS, 13 mai (Reuters) - CNP Assurances (CNPP.PA: Cotation) a annoncé
sans surprise mardi un chiffre d'affaires en forte baisse au
premier trimestre, affecté par le plongeon du marché français de
l'assurance vie, et a confirmé sa prévision de résultat sur
l'ensemble de l'année.
 Le numéro un français de l'assurance de personnes a vu son
activité plonger de 22% à 7.638,2 millions d'euros, un chiffre
nettement inférieur au consensus Reuters Estimates de 7.959
millions d'euros, avec un recul de 24% de sa collecte en France,
où le marché de l'assurance vie a baissé de 10% sur la même
période.
 La baisse de la collecte s'explique, comme au 4e trimestre
2007, par la concurrence des produits d'épargne courte, par le
recul de la demande de produits en unités de compte lié à la
chute des marchés boursiers et par un effet de base défavorable
lié à la baisse du nombre de transferts dits "Fourgous" (de
contrats mono-supports vers des contrats multi-supports).
 Ces transferts, qui avaient totalisé 903 millions d'euros il
y a un an, sont tombés à 264 millions au premier trimestre 2008.
 Hors Fourgous, l'activité de CNP en France recule de 17,9%,
un chiffre "totalement en ligne avec la baisse des bancassureurs
qui a été de 18%", estime la CNP dans un communiqué.
 "Nous préférons comparer nos activités réseaux à celles des
bancassureurs, dans la mesure où ils sont, comme nous, davantage
orientés vers les contrats de particuliers plutôt que vers les
contrats collectifs. A cet égard, l'activité risque, notamment
emprunteurs, continue de bien progresser", a précisé à Reuters
Antoine Lissowski, directeur général adjoint en charge des
finances.
 Commentant les chiffres de collecte du marché de l'assurance
vie en France au premier trimestre à l'occasion de l'assemblée
générale annuelle de la CNP, Gilles Benoist, son directeur
général, avait indiqué le 22 avril dernier qu'hors effet des
transferts Fourgous, l'activité de CNP en France au premier
trimestre serait "en ligne" avec une baisse (de 18%) des
bancassureurs.
 "Ces chiffres ne comportent pas d'éléments nouveaux par
rapport à ce que nous avions dit lors de notre assemblée
générale. Nous avions alors alerté le marché sur l'évolution de
l'assurance vie", a dit Antoine Lissowski.
 "Compte tenu de la contribution (80%) de nos encours à la
formation de notre résultat, ces chiffres ne nous donnent pas
d'inquiétude", a-t-il ajouté.
 Le groupe a précisé que ses encours, moteurs de son
résultat, progressaient de 6,6% au premier trimestre malgré la
baisse des marchés financiers et confirme son objectif de
croissance de son résultat courant d'au moins 10% en 2008, "sauf
aggravation sensible de la crise financière".
 Hors de France, le chiffre d'affaires recule de 12,6% à
1008,3 millions d'euros, "du fait de la classification de
nouveaux produits italiens" en normes IAS 39, indique CNP. /PD
 (Pascale Denis)