13 février 2008 / 08:31 / il y a 10 ans

LEAD 1 ArcelorMittal optimiste pour le T1 après un solide 2007

par Julien Ponthus

LUXEMBOURG, 13 février (Reuters) - ArcelorMittal ISPA.ASMTP.PA a fait état mercredi de résultats annuels 2007 conformes aux attentes et a publié des prévisions optimistes pour le premier trimestre 2008 à la faveur d‘une demande mondiale d‘acier qui reste robuste.

Le bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciations et amortissement (Ebitda) ressort à 19,4 milliards de dollars. Le consensus de Reuters Knowledge donnait 19,35 milliards. Arcelor lui-même avait donné une fourchette indicative de 19,2 à 19,4 milliards de dollars.

Le premier sidérurgiste mondial anticipe un Ebitda de 4,7 à 5,0 milliards de dollars pour le premier trimestre contre 4,3 milliards un an auparavant. Ce qui tendrait à montrer que le marché de l‘acier ne subit pas encore la crainte de la récession aux Etats-Unis et d‘un ralentissement en Europe.

“Cela témoigne de la solidité du modèle d‘entreprise d‘ArcelorMittal qui nous permet de tirer avantage d‘une demande mondiale d‘acier robuste”, déclare le PDG Lakshmi Mittal dans un communiqué.

Le sidérurgiste a fait également état d‘un chiffre d‘affaires annuel de 105,2 milliards de dollars et d‘un bénéfice net de 10,4 milliards, ce dernier en hausse de 30%. Le analystes anticipaient 103,5 et 10,3 milliards respectivement.

ArcelorMittal versera 3,1 milliards de dollars aux actionnaires en 2008, dont 2,1 milliards en dividende et 1,0 milliard en rachat d‘actions, ce qui est conforme à sa politique de distribuer 30% du bénéfice net.

GANDRANGE AU MENU

ArcelorMittal doit donner une conférence de presse à 10h30 GMT durant laquelle les investisseurs seront à l‘affût de l‘opinion du sidérurgiste sur le marché de l‘acier en 2008, sur ses hausses de prix projetées et sur la mise à jour de sa stratégie de croissance.

En 2007, le groupe avait annoncé son intention de porter ses livraisons annuelles de 111 millions de tonnes en 2006 à 126 millions de tonnes en 2012. Il avait également opéré plusieurs investissements et acquisitions de par le monde.

Sa plus fameuse acquisition fut celle de China Oriental Group (0581.HK) car il est fort rare de voir un groupe étranger prendre le contrôle d‘une aciérie chinoise.

ArcelorMittal veut également également porter sa propre production de minerai de fer à 75% de la consommation dans les années qui viennent, objectif qui avait été rendu public avant que BHP Billiton (BHP.AX)(BLT.L) n‘annonce son intention d‘acheter son concurrent Rio Tinto (RIO.AX)(RIO.L).

La fusion de ces deux entreprises donnerait un groupe qui contrôlerait plus de 25% du marché mondial du minerai de fer, perspective qui ne serait pas forcément du goût des sidérurgistes.

La direction de Mittal répondra sans doute également aux critiques relatives à la sécurité du personnel compte tenu des divers accidents du travail survenus ces dernières années, notamment au Kazakhstan où un coup de grisou dans une mine de charbon a tué au moins 30 mineurs.

Il est probable également que la presse interrogera Mittal au sujet de Gandrange, aciérie mosellane que le sidérurgiste doit fermer d‘ici au premier trimestre 2009, perspective qui a déclenché l‘intervention directe du président Nicolas Sarkozy.

Mittal, principal propriétaire du groupe sidérurgique, succédera à l‘actuel président du conseil d‘administration Joseph Kinsch cette année, renforçant ainsi son contrôle sur la société.

A Amsterdam, l‘action ArcelorMittal perd 3,09% à 47,65 euros en matinée. A Paris, son recul est de 3,01% à 47,67 euros. /WYE

Version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below