LEAD 1 L'UBS réussit son augmentation de capital de justesse

vendredi 13 juin 2008 09h18
 

ZURICH, 13 juin (Reuters) - L'UBS UBSN.VX a finalement passé l'écueil de sa seconde augmentation de capital pour près de 16 milliards de francs suisses (9,9 milliards d'euros).

Les nouvelles actions offertes ont été souscrites à 99,4%, a annoncé vendredi le numéro un de la banque en Suisse, ce qui représente un peu plus de 755 millions de titres.

Le solde, soit environ 4,82 millions d'actions, sera placé dans le cadre d'opérations d'open market le 13 juin 2008 par UBS Investment Bank.

Les actionnaires pouvaient souscrire 7 nouvelles actions pour 20 en leur possession au prix unitaire de 21 francs. Les transactions sur les droits préférentiels se sont achevées lundi sur une ultime péripétie puisque la Bourse suisse a dû annuler des transactions passées en début de séance suite à une erreur de négoce.

Le résultat de l'augmentation de capital était donc attendu avec impatience, surtout que d'autres géants de la banque ont dû également faire appel à des capitaux externes, tel Lehman Brothers Holdings LEH.N qui envisage de lever six milliards de dollars.

UBS est l'établissement européen le plus touché par la crise du subprime qui l'a forcé à déprécier pour près de 40 milliards de francs d'actifs. Les analystes anticipent déjà des correctifs entre cinq et sept milliards pour le deuxième trimestre après un montant de 12 milliards lors des trois premier mois.

Le succès de cette seconde augmentation de capital -la première avait été souscrite par le fonds souverain de Singapour Government Investment Corp, (GIC) et par un investisseur anonyme du Moyen Orient- devrait soulager la pression autour du titre. L'action a perdu près de 48% de sa valeur depuis janvier.

De nouvelles turbulences ne sont toutefois pas à exclure puisque les transactions sur les actions nouvelles devraient débuter vendredi avec paiement et règlement au 17 juin. Des analystes rappellent que le négoce des droits de souscriptions sur une seconde ligne a connu de fortes variations depuis la fin mai. Les marchés spéculent que certains investisseurs ont pris cette opportunité pour se constituer des participations dans la banque.

La banque qui reste soumise au devoir de publication pour tout franchissement de seuil des 3% dans son actionnariat, n'a toutefois pas fait d'annonce en ce sens.

L'action d'UBS signe la meilleure performance vendredi parmi les valeurs vedettes avec une progression de près de 1,8% dans les premiers échanges. /PS/SK