LEAD 1 L'Oréal optimiste pour 2008 malgré les incertitudes

mercredi 13 février 2008 19h39
 

 PARIS, 13 février (Reuters) - L'Oréal (OREP.PA: Cotation), qui a
annoncé une nouvelle progression à deux chiffres de son résultat
opérationnel annuel, se veut confiant pour l'exercice en cours
malgré les incertitudes pesant sur l'évolution de la croissance
mondiale.
 Le géant des cosmétiques a annoncé mercredi un résultat
d'exploitation de 2.827 millions d'euros en 2007, en progression
de 11,3% et en ligne avec les attentes des analystes (de 2.819
millions), faisant ressortir une marge de 16,6% sur son chiffre
d'affaires.
 Hors acquisition de la chaîne The Body Shop, consolidée pour
la première fois en année pleine, et des distributeurs pour
salons de coiffure aux Etats-Unis, le résultat opérationnel
ressort à 2.762 millions d'euros, affichant une marge de 17,1%.
 Le résultat net hors éléments non récurrents s'est établi à
2.039 million d'euros, en hausse de 11,2%, contre 2.183 millions
attendus. Le bénéfice net par action (hors éléments
exceptionnels) affiche une augmentation de 13% à 3,36 euros,
intégrant l'effet relutif de rachats d'actions.
 Hors impact des taux de change, la croissance du résultat
net serait ressortie à 15,9%, précise le groupe dans un
communiqué.
 En tenant compte de la plus-value réalisée sur la cession
d'une participation de 1,8% au capital de Sanofi (SASY.PA: Cotation) -
dont le groupe conserve 8,7% - le résultat net part du groupe
fait un bond de 29% à 2.656 millions d'euros.
 "En ce qui concerne 2008, nous sommes optimistes malgré un
environnement économique incertain", estime Jean-Paul Agon,
directeur général de L'Oréal, cité dans le communiqué.
 Il ajoute que l'activité du groupe s'est "toujours révélée
résistante dans les périodes de crise" et réaffirme l'ambition
de L'Oréal de "croître plus vite que le marché", évoquant le
relai de croissance que constituent les marchés émergents.
 Il se dit confiant dans la capacité du groupe à réaliser une
croissance de son chiffre d'affaires 2008 comprise entre 6% et
8% à données comparables, comme annoncé en janvier.
 La dette nette, en baisse de près d'un milliard d'euros, à
2.373 millions d'euros, fait ressortir un taux d'endettement de
17,4%.
 Le groupe proposera un dividende de 1,38 euro au titre de
2007, en hausse de 16,9%. /PD
 (Pascale Denis)