IndyMac perd $509 millions au T4, passe le dividende

mardi 12 février 2008 18h57
 

NEW YORK, 12 février (Reuters) - IndyMac Bancorp, l'un des principaux prêteurs immobiliers indépendants des Etats-Unis, a annoncé mardi une perte de 509,1 millions de dollars au quatrième trimestre et il a passé le dividende indéfiniment.

Lui comme bien d'autres a subi l'impact d'une montée en flèche des pertes sur créances en raison d'une multiplication des défauts de paiement.

La perte nette représente 6,43 dollars par action, à comparer à un bénéfice de 72,2 millions de dollars (97 cents) un an auparavant. Le consensus de Reuters Estimates donnait une perte par action de 1,38 dollar.

Pour l'ensemble de 2007, la société mère d'IndyMac Bank a perdu 614,8 millions de dollars, soit 8,28 dollars par action, sa première perte annuelle depuis 23 ans qu'elle existe.

L'action n'en est pas moins en hausse de 14,47% à 8,70 dollars dans le courant de la matinée. Elle a perdu 79% durant l'année écoulée. La flambée du titre s'explique par le fait que le directeur général Michael Perry a déclaré que l'établissement n'avait que huit millions de dollars de créances douteuses dans un portefeuille d'actifs destinés à la vente, donc valorisés au prix du marché.

IndyMac a fait savoir aussi qu'il pourrait dégager un bénéfice de 13 millions de dollars en 2008, soit 16 cents par action, en supposant qu'il puisse mettre en réserve de couverture des créances douteuses 74% de moins qu'il ne l'avait fait en 2007. Le consensus donne une perte par action de 22 cents.

IndyMac compte augmenter son capital de 400 millions de dollars cette année et la suppression du dividende trimestriel de 25 cents lui permettra d'économiser 81 millions de dollars par an. IndyMac avait déjà réduit son dividende de moitié en novembre. /WYE

(Jonathan Stempel, version française Wilfrid Exbrayat)