USA - Ventes autos en chute libre, la crise des crédits accusée

jeudi 2 octobre 2008 00h51
 

Kevin Krolicki

DETROIT, 2 octobre (Reuters) - Les principaux acteurs du secteur automobile américain ont fait état mercredi de ventes en forte baisse au mois de septembre, en raison de la dégradation de l'économie américaine et du durcissement du marché du crédit.

Dans l'ensemble, le nombre de véhicules vendus a reculé de 26%, soit davantage que ce qu'attendaient les marchés, et il coïncide avec la crise qui sévit à Wall Street et à qui les constructeurs attribuent un recul de la confiance des consommateurs.

En données corrigées des jours ouvrables, les ventes de Ford (F.N: Cotation) ont chuté de 30,9% par rapport à septembre 2007, leur plus bas niveau de l'année. Wall Street a lourdement sanctionné le titre qui a clôturé en baisse 12,5%.

Les ventes de Chrysler [CBS.UL] ont quant à elle chuté de 30%, celles de Toyota (7203.T: Cotation) de 29,5%, celles de Honda (7267.T: Cotation) de 20,9% et celles de Nissan (7201.T: Cotation) de 34,2%.

Comparées à celles de ses concurrents, les pertes de General Motors (GM.N: Cotation) paraissent limitées, le groupe n'ayant vendu que 12,1% de véhicules en moins en septembre contre le même mois de l'année dernière.

Selon les constructeurs, les consommateurs américains n'envisagent plus d'acheter des automobiles, ou en sont empêchés par leurs difficultés à trouver un crédit.

Toyota a indiqué que ses ventes avaient plongé de plus de 40% sur certains de ses marchés clés tels que la Californie.

  Suite...