LEAD 1 Havas compte améliorer sa marge opérationnelle en 2008

lundi 10 mars 2008 21h26
 

 par Cyril Altmeyer
 PARIS, 10 mars (Reuters) - Havas EURC.PA a annoncé lundi
une hausse de sa marge opérationnelle en 2007 et s'est dit
confiant dans sa capacité à l'améliorer à nouveau cette année,
dans un marché publicitaire encore en croissance.
 Le sixième groupe publicitaire mondial, dont Vincent Bolloré
est le président et principal actionnaire, a relevé son
dividende à quatre centimes d'euro par action pour 2007 contre
trois centimes pour 2006.
 "Nous avons de la marge de manoeuvre pour poursuivre
l'amélioration de la marge opérationnelle courante en 2008 et
nous continuons de prévoir d'afficher une marge supérieure à la
moyenne du secteur en 2010", a déclaré le directeur général
d'Havas, Fernando Rodés.
 La marge opérationnelle courante d'Havas est passée de 9,5%
en 2006 à 11,1% en 2007, dans le haut de la fourchette de 10,5%
à 11,2% fournie par le groupe. Publicis (PUBP.PA: Cotation), numéro quatre
mondial du secteur, a de son côté réalisé en 2007 son objectif
de marge opérationnelle de 16,7% avec un an d'avance après 16,3%
en 2006.
 Le bénéfice opérationnel courant d'Havas a progressé de
21,2% à 169 millions d'euros en 2007, en ligne avec le consensus
Reuters Estimates de 170 millions, grâce à une réduction des
coûts et au gain de nouveaux budgets. Le bénéfice net a bondi de
80,9% à 83 millions, également conforme au consensus.
 Havas avait annoncé le 14 février une accélération de sa
croissance organique, passant de 0,6% en 2006 à 7,1% en 2007,
au-delà de ses objectifs, et du rythme de 3,1% affiché par
Publicis. En données brutes, les revenus d'Havas ressortent en
hausse de 4,1% à 1.532 millions d'euros.
 "Les deux premiers mois de l'année viennent confirmer la
croissance moyenne de 2007", a observé lundi Vincent Bolloré,
tout en précisant qu'il ne souhaitait pas fournir d'indications
pour l'ensemble de 2008.
 
 OPTIMISME POUR LE MARCHÉ EN 2008
 Fernando Rodès s'est montré optimiste pour la croissance du
marché publicitaire dans son ensemble: "L'année 2008 va être
plutôt bonne, pas comme 2006 et 2007, mais en croissance",
a-t-il dit. "En 2009, ce sera beaucoup plus compliqué".
 Havas a enregistré 1,5 milliard d'euros de gains nets de
nouveaux budgets en 2007, contre 1,9 milliard en 2006, tandis
que Publicis en affiche pour plus de cinq milliards d'euros
après 3,3 milliards l'année précédente.
 Le marché publicitaire mondial devrait être soutenu en 2008
par l'Euro de football, les Jeux olympiques de Pékin et
l'élection présidentielle américaine, selon les analystes.
 Dans un entretien paraissant mardi dans La Tribune, Fernando
Rodés réaffirme espérer faire mieux que le marché cette année et
signale qu'Havas envisage des acquisitions "très ciblées".
 La dette financière nette du groupe a chuté de 41% à 226
millions d'euros en 2007, tandis que le cash flow d'exploitation
a bondi à 264 millions d'euros contre 86 millions en 2006.
 Le conseil d'administration d'Havas a également nommé
Antoine Bernheim et Antoine Veil administrateurs pour succéder à
Thierry Marraud et Marc Bebon. Leurs nominations seront soumises
aux votes des actionnaires lors de l'assemblée générale annuelle
du 29 mai.
 Antoine Bernheim, allié de longue date de Vincent Bolloré,
est notamment président de l'assureur italien Generali
(GASI.MI: Cotation). Antoine Veil est président d'A.V. Consultants depuis
1989, après avoir dirigé plusieurs sociétés de transport aérien,
maritime et ferroviaire.
 L'action Havas a clôturé en hausse de 2,18% à 2,81 euros
lundi avant la publication des résultats, dans une
capitalisation de 1,2 milliard d'euros. Depuis le début de
l'année, elle a perdu 17,7%, après avoir chuté 20% en 2007. /CA
 Pour accéder au tableau des résultats: [ID:nPAT008823]
 (Avec la contribution de Dominique Vidalon)