HSBC de nouveau attaqué par Knight Vinke sur ses activités US

dimanche 9 mars 2008 17h28
 

LONDRES, 9 mars (Reuters) - Le fonds d'investissement activiste Knight Vinke Asset Management, qui réclame à la banque HSBC (HSBA.L: Cotation) un changement de stratégie, estime que le groupe commettrait, en conservant sa filiale américaine de crédit à la consommation, une erreur plus grave encore que celle qui avait consisté à l'acheter il y a cinq ans.

Knight Vinke a demandé à HSBC de vendre ou de "cantonner" cette filiale HSBC Finance (HFC) et il rejette les arguments de la direction de la banque selon lesquelles un tel désengagement serait "impensable et irresponsable".

La majeure partie des activités de HFC provient de Household, racheté en 2003 pour 14,8 milliards de dollars.

"Allons nous retirer de Household en laissant les porteurs d'obligations dans les difficultés ? Cela serait tout aussi déraisonnable qu'irréaliste", a déclaré à des journalistes le président de HSBC, Stephen Green.

Dans un communiqué publié dimanche, Knight Vinke déclare: "l'acquisition de Household International était une erreur stratégique catastrophique. Conserver l'activité sans prendre en compte le coût d'une telle décision pour les actionnaires serait pire."

"HFC est de plus en plus dépendant des cessions d'actifs et du soutien de sa maison mère pour son financement", poursuit-il, ajoutant que la filiale est exagérément endettée et que HSBC devra procéder à une importante recapitalisation pour assurer sa survie. /MA

(David Cowell, version française Marc Angrand)