8 mai 2008 / 09:01 / il y a 9 ans

LEAD 1 D. Telekom-Résultats et prévisions conformes aux attentes

par Nicola Leske

FRANCFORT, 8 mai (Reuters) - Le premier opérateur télécoms allemand Deutsche Telekom (DTEGn.DE) a fait état jeudi d'un résultat stable au premier trimestre, conformément aux attentes, en raison d'une baisse du chiffre d'affaires dans la téléphonie fixe et le haut débit et des difficultés de la branche mobile face à des effets de changes défavorables à une guerre des prix.

RESULTATS

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est établi à 4,7 milliards d'euros, en hausse de 0,1%, pour un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros, en recul de 3,1%.

Les analystes attendaient en moyenne un EBE de 4,6 milliards d'euros et des facturations de 15,1 milliards.

OBJECTIFS

L'opérateur historique allemand a confirmé sa prévision d'un EBE de l'ordre de 19,3 milliards d'euros cette année et d'un cash flow libre de 6,6 milliards d'euros.

COMMENTAIRES DE LA DIRECTION

"Au cours des trois premiers mois de l'année, nous avons jeté des fondations solides pour le reste de l'année", a déclaré Rene Obermann, président du directoire, dans le communiqué de résultats.

CONTEXTE

Comme les autres opérateurs historiques, Deutsche Telekom peine à compenser le déclin de son activité traditionnelle de téléphone fixe par le développement de ses activités haut débit, la guerre des forfaits faisant rage sur ce segment.

FIXE ET MOBILE

Deutsche Telekom a perdu 582.000 lignes fixes au premier trimestre, et gagné sur la période 539.000 nouveaux abonnés au haut débit.

La division la plus profitable du groupe, l'opérateur de téléphonie mobile T-Mobile a vu pour sa part son chiffre d'affaires reculer de 3,4% à 1,9 milliard d'euros.

T-Mobile, en concurrence sur son propre marché avec le britannique Vodafone (VOD.L), la filiale allemande E-Plus du néerlandais KPN (KPN.AS) et la filiale O2 de l'espagnol Telefonica's (TEF.MC), a dégagé un EBE ajusté de 692 millions d'euros, en baisse de 1,1%.

Deutsche Telekom a précisé que T-Mobile avait souffert de la guerre des prix que se livrent les différents opérateurs mobiles en Allemagne.

EFFETS DE CHANGES

A l'étranger, où l'opérateur réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires, T-Mobile USA et T-Mobile UK ont été pénalisés par des effets de changes défavorables.

Deutsche Telekom a chiffré en tout à 500 millions d'euros l'impact négatif des effets de changes sur son chiffre d'affaires au premier trimestre.

SPRINT, PTC ET OTE

Deutsche Telekom a refusé de commenter les informations selon lesquelles il pourrait être intéressé par un rachat de l'opérateur américain Sprint Nextel (S.N).

Il a ajouté ne pas être encore parvenu à un accord définitif avec Vivendi (VIV.PA) sur la question du contrôle de l'opérateur mobile polonais PTC, au coeur d'une bataille qui dure depuis plusieurs années, mais que les discussions entre les deux groupes étaient constructives.

En ce qui concerne le groupe télécoms grec OTE (OTEr.AT), Deutsche Telekom n'a pas non plus encore trouvé d'arrangement avec le gouvernement pour prendre le contrôle opérationnel de l'opérateur. "A l'heure actuelle, nous n'avons pas encore pris de décision", a déclaré Obermann.

Deutsche Tel a déjà acquis 20% d'OTE et a besoin du feu vert d'Athènes pour monter plus haut au capital.

BOURSE

Dans la matinée, l'action Deutsche Telekom cède 0,43% à 11,47 euros. A la même heure, l'indice Dax .GDAX de la Bourse de Francfort recule de 0,61% et l'indice DJ Stoxx des valeurs européennes des télécommunications .SXKP abandonne 0,46%.

Le quatrième opérateur télécoms européen présente un PER de 4,7, contre 4,9 pour le numéro trois du continent France Télécom FTE.PA. C'est inférieur dans les deux cas au ratio moyen de 6,1 observé pour les entreprises de l'indice DJ Stoxx du secteur, selon Reuters.

RESTRUCTURATION

L'opérateur a indiqué avoir réduit depuis le premier trimestre 2007 ses effectifs de 3,8% et de 8,4% sur le seul marché allemand.

Il a ajouté que son programme total d'économies brutes se montait à 2,5 milliards d'euros. /DRO/GG

Version française Danielle Rouquié et Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below