Holcim confirme la nationalisation de ses filiales au Venezuela

mardi 8 avril 2008 18h37
 

ZURICH, 8 avril (Reuters) - Holcim HOLN.VX confirme mardi soir la nationalisation de ses activités au Venezuela, ainsi que celle des autres cimentiers étrangers.

"Holcim a été officiellement informé par le gouvernement vénézuélien de son intention de nationaliser tous les producteurs de ciment étrangers actifs dans le pays", précise le groupe suisse dans un communiqué.

"L'acquisition d'au moins 60% du capital titres des entreprises concernées doit avoir lieu dans les délais les plus brefs", précise-t-il.

Les autorités vénézuéliennes ont annoncé lundi leur intention de prendre le contrôle des filiales des groupes Cemex (CX.N: Cotation)(CMXCPO.MX: Cotation), Lafarge LAFP.PA et Holcim HOLN.VX.

Ce dernier possède deux usines au Venezuela d'une capacité de production annuelle de 2,9 millions de tonnes de ciment et qui emploient 774 personnes.

Ces activités génèrent environ 1% du chiffre d'affaires du groupe et moins de 1,5% du résultat brut d'exploitation (Ebitda), selon le communiqué. /FS