Ford - Le redressement du constructeur s'accélère/Pdt

jeudi 8 mai 2008 21h22
 

WILMINGTON, Delaware (Etats-Unis), 8 mai (Reuters) - Le redressement de Ford progresse plus vite que prévu, a déclaré jeudi Bill Ford Jr., président du constructeur automobile, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Tout le monde peut constater les progrès que nous avons réalisés. Chaque trimestre, nous devenons de plus en plus fort. Et je crois que c'est grâce aux talents d'organisation d'Alan Mulally (directeur général de Ford)", a-t-il dit.

Ces propos interviennent quelque deux semaines après que Ford a agréablement supris le marché en faisant état d'un bénéfice net de 100 millions de dollars au premier trimestre, alors que tout le monde attendait une perte.

A la fin du mois d'avril, Tracinda, la holding de l'homme d'affaires Kirk Kerkorian, a annoncé la prise d'une participation de près de 5% dans Ford, une opération saluée comme une preuve de confiance par Bill Ford Jr.

"Nous souhaitons la bienvenue à Tracinda et nous les remercions pour leur confiance dans notre projet", a-t-il dit.

Le constructeur, qui a perdu plus de 15 milliards de dollars sur les deux exercices précédents, a concédé d'importantes parts de marché aux Etats-Unis en raison de la brutale désaffection des consommateurs pour les gros 4X4 et pick-up, délaissés au profit de plus petites voitures.

Ford a fortement réduit ses capacités de production pour être en phase avec la baisse de ses ventes et répondre à la demande des automobilistes pour des voitures moins gourmandes en carburant.

Le groupe a proposé à 54.000 de ses ouvriers des offres de préretraites ou de licenciements à l'amiable. Alan Mulally a assuré que Ford avait les moyens nécessaires pour financer son programme de restructuration, tout en déclarant que le ralentissement de l'économie américaine posait un "défi".

"Pour que l'on soit sûr de tenir nos engagements dans cet environnement très difficile, nous prenons d'autres mesures de réduction des coûts en Amérique du Nord", a-t-il ajouté.

En fin de séance à Wall Street, le titre Ford progressait de 2,14% à 8,14 dollars alors que l'indice Dow Jones ne gagnait dans le même temps que 0,13%. /BVO

(David Bailey, version française Benoit Van Overstraeten)