May 8, 2008 / 8:36 AM / 9 years ago

LEAD 1 Unilever - Ventes trimestrielles en hausse de 7,2%

3 MINUTES DE LECTURE

LONDRES, 8 mai (Reuters) - Le géant des biens de grande consommation Unilever (ULVR.L) (UNc.AS) a fait état jeudi d'une hausse de ses ventes plus importante que prévu au premier trimestre et dit s'attendre à un chiffre d'affaires annuel supérieur à son objectif.

Resultats

Les ventes du groupe à taux de change constant et hors effets des cessions et acquisitions ont grimpé de 7,2% au premier trimestre. Le marché tablait sur une hausse des facturations trimestrielles de 4,8 à 6,4%, soit une moyenne de 5,7%.

Le bénéfice par action du trimestre est également supérieur aux attentes avec une hausse de 35% à 47 centimes, porté par des produits de cession, alors que les analystes attendaient 23 à 38 centimes, soit un consensus moyen de 30 centimes.

Contexte

Unilever a pris un bon départ en 2008 avec une croissance robuste sur l'ensemble de ses secteurs et de ses marchés, en particulier dans les économies émergentes, a déclaré le directeur général Patrick Cescau dans un communiqué.

Previsions

Le groupe estime que ses ventes annuelles dépasseront ses propres prévisions. "Même si nous sommes au début de l'année, nous nous attendons à ce que l'augmentation de nos ventes excède notre objectif de 3% à 5%", a déclaré Patrick Cescau.

Fin février, le groupe avait dit s'attendre à une hausse de ses ventes plus proche de 5% que de 3%.

Bourse.

En matinée, l'action Unilever progressait de 5,4% à la Bourse de Londres à 1.751 pence.

"Le marché s'est montré très nerveux dans l'attente de ces résultats. Si l'on confronte ces très bons résultats à la relative faiblesse de la performance de l'action, on peut s'attendre à une forte réaction du titre aujourd'hui", avait commenté Jeff Stent, analyste de Citi, avant l'ouverture.

Depuis le début de l'année 2008, le cours du titre Unilever a sous-performé de 10% le Footsie .FTSE, les investisseurs reprochant au groupe anglo-néerlandais de ne pas combler sufisamment rapidement son retard sur ses concurrents Nestlé NESN.VX et Danone (DANO.PA).

Unilever se traite sur la base d'un PER 2008 de 15,5 fois, soit inférieur à ceux de Danone (plus de 20) et de Nestlé (près de 17 fois). /DRO/NDE

David Jones, version française Danielle Rouquié et Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below