BAE Systems- L'activité en janvier-avril conforme aux prévisions

mercredi 7 mai 2008 10h16
 

LONDRES, 7 mai (Reuters) - Le groupe britannique de défense BAE Systems (BAES.L: Cotation) a fait état mercredi d'une activité conforme aux attentes sur les quatre premiers mois de 2008 et ajouté que l'année devrait être marquée par une solide croissance, un carnet de commandes bien rempli lui assurant une excellente visibilité.

Le numéro un européen du secteur écrit dans un communiqué qu'il a "continué à bien progresser sur la période, s'appuyant sur une performance solide en 2007" et aidé par des commandes additionnelles aux Etats-Unis d'une valeur de 800 millions de dollars pour des véhicules protégés contre les mines.

Une commission mise en place par BAE, qui nie avoir payé des pots-de-vin à un prince saoudien lié à un contrat d'armements, a estimé mardi que le groupe n'avait pas prêté assez attention aux normes éthiques dans le passé.

Cette commission, dirigée par Lord Harry Woolf, a été créée en juin dernier à la suite d'une série d'articles selon lesquels BAE a payé environ un miliard de livres sterling (1,27 milliard d'euros) sur une décennie au prince saoudien Bandar ben Sultan, en relation avec le contrat Al-Yamamah de vente d'avions militaires et d'équipement à l'Arabie saoudite.

BAE, qui a nié avoir toute malversation, a déclaré mercredi: "Les conclusions de la commission seront à présent évaluées et mise en pratique".

BAE s'est transformé ces dernières années, passant d'un groupe essentiellement britannique à un géant international de la défense.

Il participe désormais à la plupart des grands projets militaires britanniques et américains, dont ceux du chasseur F-35 Joint Strike Fighter, du destroyer Type 45, du sous-marin Astute et des véhicules résistants aux mines (MRAP) devant être utilisés en Afghanistan en en Irak. /SD

(Dan Lalor, version française Stanislas Dembinski)