May 6, 2008 / 7:52 AM / 9 years ago

LEAD 2 Adidas - Les profits font un bond au T1 malgré Reebok

4 MINUTES DE LECTURE

(ajout du projet de rachat d'actions, déclaration sur Foot Locker, cours de Bourse actualisé)

FRANCFORT, 6 mai (Reuters) - Adidas ADSG.DE a fait état mardi d'un bond de 32% de son bénéfice net au premier trimestre, grâce à une forte progression des ventes de ses marques Adidas et TaylorMade qui a largement compensé la faiblesse peristante de Reebok aux Etats-Unis.

Le groupe allemand, deuxième fabricant mondial d'articles de sport derrière l'américain Nike (NKE.N), a publié un bénéfice net trimestriel de 169 millions d'euros, contre 128 millions un an plus tôt et 157 millions attendus.

Le chiffre d'affaires, ajusté des taux de change, est ressorti en hausse de 3,3% à 2,621 milliards d'euros, contre 2,538 milliards au premier trimestre 2007, alors que 13 analystes interrogés par Reuters avaient tablé en moyenne sur 2,624 milliards.

Le bénéfice d'exploitation s'est inscrit à 282 millions d'euros, en progression de 23% par rapport aux 229 millions signés il y a un an. Les analystes n'attendaient en moyenne que 265 millions.

Le groupe aux trois bandes a confirmé ses prévisions pour 2008. Il table sur près de 10% de croissance de ses ventes cette année et sur une progression d'au moins 15% de son bénéfice net, qui était de 551 millions d'euros en 2007.

Les investisseurs ont salué ces résultats et l'action Adidas a fini en hausse de 5,69% à 42,70 euros. Le titre Adidas se paie environ 10 fois son bénéfice projeté de 2009, contre 15 fois pour Nike.

Le carnet de commandes de la marque Adidas était en hausse de 13% à fin mars sur un an, à la faveur des Jeux olympiques de Pékin et de l'Euro 2008 de football.

Mais le carnet de Reebok, affecté notamment par le ralentissement de la consommation des ménages aux Etats-Unis, était en baisse de 13%, alors qu'il n'affichait qu'un recul de 8% à la fin 2007.

Adidas a dit s'attendre à une amélioration du carnet de commandes de Reebok en cours d'exercice, à la faveur d'une amélioration de l'éventail des articles proposés et d'une nouvelle campagne de promotion de la marque.

Adidas a racheté Reebok en 2006 pour compléter sa gamme dans les vêtements de sport classiques et pour tenter de mieux concurrencer Nike.

De graves difficultés rencontrées ces derniers mois par le distributeur américain d'articles de sport Footlocker (FL.N) a eu des répercussions sur Adidas, Puma (PUMG.DE) et Nike. Au quatrième trimestre de l'an dernier, Footlocker a fermé des magasins, annulé des commandes en cours et passé des commandes nouvelles.

Mais le président du directoire Herbert Hainer a déclaré à des analystes qu'Adidas poursuivait des discussions constructives avec Foot Locker et que les deux sociétés entretiendraient une coopération plus étroite à partir du quatrième trimestre de cette année.

Le directeur financier Robin Stalker a dit dans l'après-midi qu'Adidas comptait demander à ses actionnaires l'autorisation de racheter encore 10% de ses actions une fois que le programme de rachat en cours sera arrivé à son terme. /DR/WYE

Rajiv Sekhri, version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below