6 décembre 2007 / 13:27 / il y a 10 ans

LEAD 2 Pierre & Vacances veut poursuivre sa croissance externe

PARIS, 6 décembre (Reuters) - Pierre & Vacances (PVAC.PA) a annoncé jeudi une augmentation de ses résultats 2006-2007, une progression des réservations touristiques pour l'hiver 2007-2008 ainsi que son intention de poursuivre sa croissance externe.

Ces informations ont profité au titre du groupe de loisirs qui, vers 14h10, montait de 1,24% à 94,66 euros.

Pour l'exercice 2006-2007, clos le 30 septembre, le résultat net part du groupe ressort à 75,2 millions d'euros (+2,1%). La société versera au titre de cet exercice un dividende 2,70 euros par action, en croissance de 8%.

Le résultat opérationnel courant a augmenté de 7,8% à 105,2 millions dont une contribution de 61,1 millions (+11,6%) des activités touristiques et de 45,2 millions (+5,6%) des activités immobilières.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 1.550,2 millions (+9,6%). Celui des activités touristiques a crû de 2,6% à données comparables à 1.058,6 millions d'euros dont 502,1 millions pour Pierre & Vacances, Maeva, les résidences MGM et les Hôtels Latitudes et 529,8 millions (+2,7%) pour Center Parcs Europe. De leur côté, les activités immobilières ont vu leurs ventes s'apprécier de 14,2% à 491,7 millions d'euros.

Evoquant, les tendances de l'hiver 2007-2008, Pierre & Vacances a affirmé que les réservations touristiques sont en croissance de 9% (hors effet d'ouverture Paris Tour Eiffel) sur Pierre & Vacances, Maeva, Résidences MGM, Hôtels Latitudes et de 4,5% pour Center Parcs.

S'agissant des activités immobilières, il a indiqué que "le rythme de réservations sur les programmes en cours de commercialisation est très élevé".

PAS D'APPEL AU MARCHE

Pierre&Vacances a par ailleurs indiqué que sa "solide structure financière" l'autorisait à envisager de nouvelles opérations de croissance externe.

Lors d'une conférence de presse Gérard Brémond, le P-DG du groupe de loisirs, a simplement précisé que les projets aujourd'hui à l'étude ne nécessiteront pas d'appel au marché s'ils devaient aboutir.

Pendant l'exercice 2006-2007, le groupe a acquis Sunparks et Les Senioriales et ouvert Paris Tour Eiffel (370 appartements) ainsi que le Center Parc du domaine d'Ailette (800 cottages).

Son endettement financier net s'élevait à 74,4 millions à la fin de l'exercice 2006-2007, contre 59,1 millions un an plus tôt et son ratio dette nette sur fonds propres à 17,5%, contre 16%.

Gérard Brémond n'a pas dévoilé les objectifs du groupe pour l'exercice 2007-2008 mais a assuré qu'ils seront présentés à la fin du premier semestre de cet exercice.

"Au plan immobilier, la poursuite de recherche de foncier permettra la reconstitution de stocks immobiliers de sorte qu'à partir de 2009, les performances des activités touristiques et immobilières du groupe seront en croissance de par la réalisation de nombreux et importants développements en cours", a indiqué Pierre & Vacances dans un communiqué.

Dans une note, Fortis souligne que le groupe confirme son profil défensif et que ses perspectives restent positives même si l'action a récemment souffert de l'exposition du groupe à la conjoncture immobilière.

Un autre analyse souligne que les résultats 2006-2007 sont en ligne avec les prévisions du groupe et au dessus de ses propres estimations. Il salue "l'excellente tendance des réservations sur l'hiver" et les nouvelles opérations de croissance externe qu'autorise "la faiblesse du gearing" du groupe. /NM /NA

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below