6 mai 2008 / 07:02 / il y a 9 ans

LEAD 2 Holcim - Résultats mitigés pour le T1

ZURICH, 6 mai (Reuters) - Holcim HOLN.VX est resté en deçà des attentes sauf pour le bénéfice net au premier trimestre suite à des changements dans son périmètre de consolidation.

Le bénéfice net après minoritaires a progressé de 3,9% à 370 millions de francs, indique le cimentier dans un communiqué, dépassant nettement les 354 millions attendus par les marchés.

Le chiffre d'affaires net s'est replié de 3,8% à 5.509 millions, au lieu des 5.552 millions prévu, mais il a crû de 7,4% sur une base comparable.

Après la cession de la majorité des actions, Egyptian Cement n'est plus consolidé depuis le 23 janvier et la participation restante de 15% dans Holcim Afrique du Sud figure dans les comptes selon la méthode Equity, explique Holcim.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) opérationnel a reculé de 14,2% à 1.151 millions, contre 1.334 millions pronostiqués, alors que le résultat opérationnel a fondu de 18,5% - ou de 0,7% sur une base comparable- à 737 millions, décevant les prévisions qui le voyaient à 824 millions.

"Corrigé des modifications dans le cercle de consolidation de 109 millions de francs et les effets de change négatifs de 90 millions de francs, l'Ebitda opérationnel progresse de 0,6%", souligne le numéro deux mondial du ciment. La marge opérationnelle Ebitda s'est repliée à 20,9%, après 23,4% et la marge opérationnelle a reculé à 13,4%, contre 15,8%.

QUELQUES FISSURES DANS LES FONDATIONS

"Des résultats plus ou moins solides mais avec quelques fissures dans les fondations opérationnelles", commentent les analystes de la banque Wegelin dans leur BrunCH matinal. "La hausse des matières premières et de l'énergie ainsi que le refroidissement de l'économie semblent s'être fait ressentir chez Holcim", ajoutent-ils.

Le groupe déclare dans son communiqué vouloir compenser l'inflation croissante et le renchérissement de l'énergie par une meilleure maîtrise des coûts et des adaptations de prix. L'objectif interne à long terme d'une croissance de l'Ebitda de 5% devrait encore être atteint cette année, ajoute Holcim. Un objectif qui semble ambitieux à l'analyste Martin Hüsler à la Banque cantonale de Zurich (BCZ), même s'il souligne l'importance limitée du premier trimestre.

Les analystes de Wegelin partagent cet optimisme modéré, évoquant également la diversification optimale à l'international et la forte présence dans les marchés de croissance.

Si les ventes ont progressé en Europe, en Amérique latine et en Asie-Océanie, elles se sont en revanche tassées en Amérique du Nord, où le groupe ressent les effets de la crise immobilière, et en Afrique-Proche Orient.

Sans les cessions en Afrique du Sud et en Egypte, le chiffre d'affaires de cette dernière région aurait crû de 13,8% au lieu de se replier de 41,6%.

L'action Holcim, qui avait perdu près de 2% dans la matinée, ne cède plus que de 0,59% à 101,40 francs vers 9h35 GMT dans un marché .SSMI en baisse de 0,97%. /SK/PS

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below