LEAD 1 Beiersdorf-Le titre plombé par des coûts accrus en Chine

mardi 6 mai 2008 11h39
 

FRANCFORT, 6 mai (Reuters) - Le groupe allemand Beiersdorf (BEIG.DE: Cotation) a fait état mardi d'une hausse de 7% environ de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, sa marque Nivea affichant une forte progression de ses ventes de produits de soin pour hommes et dans les pays émergents.

Le titre est néanmoins pénalisé en Bourse, sa nouvelle activité chinoise de soins capillaires faisant face à des coûts d'investissement supplémentaires qui pèseront sur la croissance de ses profits. Beiersdorf a acquis C-BONS en 2007 pour doper son activité dans les soins capillaires.

L'action perd près de 4,3% de sa valeur à la Bourse de Francfort, à 51,21 euros, ce qui constitue l'une des pires performances de l'indice des valeurs moyennes , lui-même en repli de 0,38% seulement.

Le bénéfice d'exploitation hors éléments exceptionnels (Ebit), est ressorti à 195 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en augmentation de 13% environ à 1,523 milliard d'euros.

La marge de l'Ebit a cependant été ramenée à 12,9% au cours du trimestre, contre 13,1% il y a un an, ce qui déçoit aussi le marché.

Sept analystes interrogés par Reuters avaient en moyenne prévu un Ebit de 198 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 1,498 milliard.

Beiersdorf a réaffirmé sa prévision concernant sa marge d'exploitation en 2008 : elle devrait être supérieure à celle de 12,4% réalisée en 2007.

Le groupe table sur une croissance organique de ses ventes supérieure au niveau du marché, ajoutant qu'il anticipe une croissance de 3% à 4% du marché mondial des cosmétiques cette année.

/DR