6 mai 2008 / 09:22 / dans 9 ans

LEAD 1 Veolia - L'opérationnel du T1 déçoit, le titre chute

par Marie Maitre et Benjamin Mallet

PARIS, 6 mai (Reuters) - Veolia Environnement (VIE.PA) a publié mardi pour le 1er trimestre 2008 un chiffre d‘affaires en hausse de 16,6% et un résultat opérationnel en croissance de 7,1% mais ce dernier est ressorti en deçà des attentes des analystes, ce qui a entraîné une chute de l‘action de près de 6%.

Le groupe de services à l‘environnement, qui a bénéficié sur les trois premiers mois de l‘exercice de nouveaux contrats dans l‘eau et de la hausse des prix de l’énergie, a également confirmé ses objectifs annuels “malgré un contexte économique plus instable”.

Veolia a enregistré au 1er trimestre un chiffre d‘affaires de 9.085,6 millions d‘euros (+18,9% à change constant, dont 11% en croissance interne) et un résultat opérationnel de 701,2 millions d‘euros (+9,0% à change constant).

Selon le consensus Reuters, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d‘affaires de 8.847 millions d‘euros et un résultat opérationnel de 743 millions.

“Malgré un contexte économique plus instable, le développement de l‘activité et la tendance des résultats enregistrés à fin mars, ainsi que les efforts accrus de gestion mis en oeuvre, permettent au groupe de confirmer ses objectifs annuels de croissance et de rentabilité”, a souligné Veolia dans un communiqué.

Le groupe avait auparavant indiqué viser pour l‘exercice en cours une croissance “d‘au moins 10%” de son chiffre d‘affaires, de sa capacité d‘autofinancement et de son résultat net.

Vers 11h15, le titre Veolia chute de 5,88% à 43,20 euros et enregistre la plus forte baisse du CAC 40, qui perd 0,48%. Dans le même temps, l‘indice européen du secteur .SX6P se replie de 0,16%.

Dans une note, Oddo Securities a évoqué “des résultats en demi-teinte”.“Nous avons l‘impression que la confiance des investisseurs a été un peu ébranlée par un changement de discours sur les marges au moment de la publication des résultats annuels (...) malgré un bon chiffre d‘affaires, le niveau de l‘Ebit est décevant et risque de maintenir la méfiance des investisseurs.”

MARGE ATTENDUE EN BAISSE

Veolia a souligné que son résultat opérationnel trimestriel incluait une hausse des amortissements des actifs incorporels liée aux acquisitions récentes.

“Le groupe avait mentionné cet effet auparavant mais il s‘agit clairement d‘une surprise pour (les investisseurs) aujourd‘hui”, a estimé UBS.

Jérôme Contamine, directeur exécutif du groupe, a en outre déclaré lors d‘une conférence téléphonique : “Nous pouvons nous attendre (en 2008) à une baisse de la marge opérationnelle légèrement supérieure à l‘impact de l‘amortissement des actifs incorporels (...). Sans ces amortissements, la marge serait légèrement inférieure à celle de 2007, de 0,1 à 0,2 point.”

Selon les données de Reuters Estimates, les analystes attendaient jusqu’à présent une marge opérationnelle de 7,7% en 2008 contre 7,6% en 2007.

“Jusqu’à présent, nous n‘avons pas été touchés dans nos comptes par le ralentissement économique : nous avons compensé par le développement de nos activités et des hausses de prix”, a également déclaré Jérôme Contamine.

Le directeur exécutif de Veolia a en outre indiqué que la progression de l‘Ebitda du groupe en 2008 serait inférieure à 10% si les conditions de change devaient rester en l’état.

La croissance interne de 11% sur le trimestre a été “portée par le fort dynamisme commercial du groupe et accentuée par la mise en oeuvre des contrats de construction dans le domaine de l‘eau”, tandis que “la hausse des prix des énergies, dans l‘activité énergie, contribue pour 147 millions d‘euros” à la hausse du chiffre d‘affaires.

Dans l‘eau, le chiffre d‘affaires a progressé de 15,1% (+12,9% en croissance interne), grâce notamment à des nouveaux contrats en Chine et en Australie, tandis que les ventes du pôle énergie ont bondi de 21,6% (+13,7% en interne).

Les activités propreté progressent pour leur part de 18,8% (+7,7% en interne) et le transport de 8,3% (+8,4% en interne).

La part du chiffre d‘affaires réalisé à l’étranger atteint 5.122,8 millions d‘euros, soit 56,4% du total contre 53,3% au 31 mars 2007.

L‘impact de l‘effet de change de -182 millions d‘euros reflète essentiellement la baisse du dollar américain et de la livre sterling par rapport à l‘euro, à parts quasiment équivalentes.

Le groupe précise que sa capacité d‘autofinancement opérationnelle consolidée ressort à 1.137,5 millions d‘euros contre 1.057,2 millions d‘euros au premier trimestre 2007, soit une hausse de 7,6% à change courant (+9,8% à change constant).

L‘endettement financier net s’établit à 15,6 milliards d‘euros contre 15,1 milliards d‘euros au 31 décembre 2007. /BM

Pour lire le tableau du chiffre d‘affaires et du résultat opérationnel du 1er trimestre, cliquer sur [ID:nPAT008986].

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below