LEAD 1 Veolia - L'opérationnel du T1 déçoit, le titre chute

mardi 6 mai 2008 11h20
 

par Marie Maitre et Benjamin Mallet

PARIS, 6 mai (Reuters) - Veolia Environnement (VIE.PA: Cotation) a publié mardi pour le 1er trimestre 2008 un chiffre d'affaires en hausse de 16,6% et un résultat opérationnel en croissance de 7,1% mais ce dernier est ressorti en deçà des attentes des analystes, ce qui a entraîné une chute de l'action de près de 6%.

Le groupe de services à l'environnement, qui a bénéficié sur les trois premiers mois de l'exercice de nouveaux contrats dans l'eau et de la hausse des prix de l'énergie, a également confirmé ses objectifs annuels "malgré un contexte économique plus instable".

Veolia a enregistré au 1er trimestre un chiffre d'affaires de 9.085,6 millions d'euros (+18,9% à change constant, dont 11% en croissance interne) et un résultat opérationnel de 701,2 millions d'euros (+9,0% à change constant).

Selon le consensus Reuters, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 8.847 millions d'euros et un résultat opérationnel de 743 millions.

"Malgré un contexte économique plus instable, le développement de l'activité et la tendance des résultats enregistrés à fin mars, ainsi que les efforts accrus de gestion mis en oeuvre, permettent au groupe de confirmer ses objectifs annuels de croissance et de rentabilité", a souligné Veolia dans un communiqué.

Le groupe avait auparavant indiqué viser pour l'exercice en cours une croissance "d'au moins 10%" de son chiffre d'affaires, de sa capacité d'autofinancement et de son résultat net.

Vers 11h15, le titre Veolia chute de 5,88% à 43,20 euros et enregistre la plus forte baisse du CAC 40, qui perd 0,48%. Dans le même temps, l'indice européen du secteur se replie de 0,16%.

Dans une note, Oddo Securities a évoqué "des résultats en demi-teinte"."Nous avons l'impression que la confiance des investisseurs a été un peu ébranlée par un changement de discours sur les marges au moment de la publication des résultats annuels (...) malgré un bon chiffre d'affaires, le niveau de l'Ebit est décevant et risque de maintenir la méfiance des investisseurs."   Suite...