Legrand - Marge opérationnelle stable au 1er semestre

mercredi 30 juillet 2008 07h47
 

 PARIS, 30 juillet (Reuters) - Legrand. Résultats consolidés
du premier semestre de l'exercice 2008
 (En millions d'euros, sauf indication contraire)
 Résultat net, part du groupe   233,1  c.   195,2  (+19,4%)
 Résultat opérationnel          363,6  c.   344,5   (+5,5%)
 Résultat opérationnel ajusté   388,7  c.   375,8   (+3,4%)
 Marge opérationnelle ajustée   17,9%  c.   17,9%
 Chiffre d'affaires           2.166,0  c. 2.095,7   (+3,4%)
 Dette financière nette       2.209    c. 1.862     (-x,x%)
 Free cash flow                  80,4  c.   135,4
 NOTE : le consensus Reuters Estimates (cinq analystes)
anticipait un résultat net de 220 millions d'euros, un résultat
opérationnel ajusté de 376 millions et un chiffre d'affaires de
2.150 millions.
 Le résultat opérationnel ajusté est retraité des écritures
comptables liées à l'acquisition de Legrand France en 2002
(amortissement supplémentaires d'actifs, sans impact cash, de
31,3 millions d'euros pour 2007 et de 25,1 millions pour 2008).
 Dans un communiqué, le fabricant d'équipements électriques
basse tension contrôlé par Wendel Investissement (MWDP.PA: Cotation) et le
fonds KKR précise que, à périmètre et taux de change constants,
la croissance du chiffre d'affaires a été de 3,1%, dont +4,8% en
France, +3,1% en Italie, +2,1% dans le reste de l'Europe, -4,7%
aux Etats-Unis-Canada et +15,5% dans le reste du monde.
 La contribution des pays émergents a représenté 26% des
ventes contre 22% un an plus tôt.
 Legrand souligne qu'il continue de "compenser pleinement les
hausses de prix des matières premières et des composants par
l'augmentation de ses prix de vente" et que le plan d'adaptation
de ses coûts mis en place en début d'année a permis de maintenir
le niveau de ses marges dans un environnement de marché
"clairement plus difficile qu'anticipé".
 Cité dans le communiqué, le P-DG, Gilles Knepp, déclare
tabler pour 2008 sur une croissance des ventes de près de 7%
hors effet de change, soit dans le bas de la fourchette de 7% à
9% annoncée en février, et confirme son objectif de marge
opérationnelle ajustée proche de celle de 2007, qui avait été de
17,5%. /YLG 
 (Yann Le Guernigou, édité par Pascale Denis)