December 5, 2007 / 6:52 AM / 10 years ago

LEAD 3 Bouygues - Objectif de C.A. relevé, attentisme sur Areva

7 MINUTES DE LECTURE

(actualisé avec conférence téléphonique)

par Benjamin Mallet

PARIS, 5 décembre (Reuters) - Bouygues (BOUY.PA) a publié mercredi des résultats en nette hausse sur les neuf premiers mois de 2007 - tirés par les travaux routiers et la téléphonie mobile - et a une nouvelle fois relevé son objectif de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice.

Le groupe de B-TP et de communication a également indiqué qu'il n'attendait pas de décision gouvernementale sur l'avenir d'Areva CEPFi.PA avant le printemps 2008 et a annoncé qu'il n'avait aucunement l'intention de céder Bouygues Telecom ni de sortir de TF1 (TFFP.PA).

Pour 2007, Bouygues table désormais sur un chiffre d'affaires de 29,25 milliards d'euros, alors qu'il avait annoncé lors de la publication de ses résultats semestriels, le 31 août, qu'il anticipait un chiffre d'affaires de 29 milliards, contre une précédente prévision de 28,8 milliards déjà relevée lors des résultats du 1er trimestre, en juin.

Sur les neuf premiers mois de 2007, le résultat net a atteint 1.111 millions d'euros (+20%), le résultat opérationnel courant 1.733 millions (+19%), le résultat opérationnel 1.754 millions (+19%) et le chiffre d'affaires (publié le 14 novembre) 21.294 millions (+11%).

Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un résultat net de 1.083 millions d'euros et un résultat opérationnel courant de 1.700 millions.

Bouygues a indiqué qu'en excluant les résultats liés aux sociétés cédées en 2006 (Bouygues Telecom Caraïbe et TPS), le résultat net des activités poursuivies était en hausse de 38%.

Après avoir ouvert en hausse de près de 3%, le titre ne gagne plus que 1,04% à 60,34 euros vers 11h50, pendant que le CAC 40 progresse de 0,99%.

"Les résultats sont bons, en ligne avec ce qu'on attendait. Ils sont même un peu meilleurs que prévu dans la construction, l'immobilier et les télécoms", a déclaré un analyste basé à Paris.

Visibilite Sur 2-3 Ans Pour Bouygues Telecom

Olivier Poupart-Lafarge, directeur général délégué, a déclaré lors d'une conférence téléphonique avec les analystes que le groupe attendait une décision gouvernementale sur l'avenir d'Areva, qui ne devrait pas intervenir avant le printemps 2008.

Les investisseurs misent sur un rapprochement entre Areva CEPFi.PA et Alstom (ALSO.PA), ce dernier étant détenu à 30% par Bouygues, qui a fait part de son intérêt pour participer à la recomposition du secteur.

Anne Lauvergeon, présidente du directoire du groupe nucléaire, a cependant déclaré fin novembre qu'une fusion avec Alstom entraînerait peu de synergies positives mais déboucherait au contraire sur des synergies négatives "assez importantes".

"Nous n'avons aucune intention de céder Bouygues Telecom", a également déclaré Olivier Poupart-Lafarge, interrogé sur l'éventualité d'une cession en cas d'arrivée d'un 4e entrant sur la marché français de la 3G.

"Nous ne pensons pas qu'une 4e licence aurait un impact significatif sur l'activité de Bouygues Telecom", a-t-il dit. "Tant que Bouygues Telecom peut garantir un free cash flow d'un bon niveau, nous le garderons en tant que machine à cash."

Il a également indiqué que la filiale avait une visibilité de deux à trois ans et qu'un éventuel choix de la céder - ou de vendre une autre activité - se ferait indépendamment d'un possible investissement dans Areva.

"Nous n'envisageons pas du tout de céder (notre participation dans) TF1" - qui s'élève 42,8% -, a également déclaré Olivier Poupart-Lafarge.

Confiance Pour 2008

Le directeur général délégué de Bouygues a indiqué que les carnets de commandes de certaines divisions - la construction, Colas et l'immobilier - couvraient d'ores et déjà la quasi intégralité de l'exercice 2008.

"Globalement, le groupe est confiant en ce qui concerne ses ventes et ses résultats en 2008."

Commentant ses performances sur les neuf premiers mois de 2007, Bouygues a souligné que "les excellentes performances de Bouygues Telecom (étaient) le fruit des investissements commerciaux réalisés en 2006".

A fin septembre, le chiffre d'affaires de la filiale progresse de 5% et la marge d'Ebitda représente 33,9% du chiffre d'affaires réseau, soit une hausse de 3,3 points. Son résultat opérationnel courant atteint 694 millions d'euros (+40%) et son résultat net 455 millions.

Bouygues a également indiqué que "les coûts d'acquisition et de fidélisation (de cette activité) devraient s'accroître sensiblement au quatrième trimestre 2007 par rapport à 2006".

La société de travaux routiers Colas (COLP.PA) a également enregistré de solides performances avec un résultat opérationnel en hausse de 23% et un résultat net en progression de 23%.

Malgré la faible croissance du marché publicitaire, TF1 a vu son résultat opérationnel courant de 20%, tandis que le résultat net est ressorti en baisse de 3% en raison de la cession de TPS.

La marge opérationnelle de Bouygues Construction a en revanche reculé en raison du démarrage de grands chantiers, tandis que l'immobilier a vu son résultat opérationnel croître de 15%, avec un résultat net stable à fin septembre mais qui "sera en progression pour l'ensemble de l'année 2007". /BM

Pour lire le tableau des résultats, cliquer sur [ID:nPAT008419]

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below