March 5, 2008 / 7:20 AM / 9 years ago

LEAD 2 Arkema - 2007 solide, prévision maintenue, 1er dividende

6 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec conférence de presse, cours de Bourse)

PARIS, 5 mars (Reuters) - Arkema (AKE.PA) a publié mercredi des résultats 2007 en nette hausse, notamment grâce à ses restructuration ainsi que sa capacité à résister à la hausse des matières premières et de l'énergie, et a confirmé ses objectifs.

L'ancienne filiale chimique de Total (TOTF.PA) vise toujours pour 2008 une marge d'Ebitda de 10%, "parfaitement en ligne" avec son objectif d'une marge d'Ebitda de 12% pour 2010.

Arkema proposera pour la première fois de verser un dividende, qu'il a fixé à 0,75 euro au titre de 2007.

Le groupe a enregistré l'an passé un résultat net, part du groupe, de 122 millions d'euros (multiplié par 2,7), un résultat net courant de 186 millions (+61,7%), un Ebitda de 518 millions (+26,0%) et un chiffre d'affaires (déjà publié) de 5.675 millions (+0,2%).

La marge d'Ebitda a ainsi atteint 9,1% contre 7,3% en 2006 et 6,2% en 2005.

Selon le consensus Reuters Estimates en date du 4 mars, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 125,7 millions d'euros et un Ebitda de 511 millions.

"Ces très bons résultats ont été enregistrés dans un environnement économique contrasté avec notamment la faiblesse du dollar US face à l'euro. Ils sont le fruit des nombreuses actions internes de croissance et de productivité", a souligné le P-DG Thierry Le Hénaff.

"Arkema entend poursuivre ce processus de transformation. Nous confirmons notre objectif 2008 de dégager une marge d'Ebitda de 10%, et de porter ensuite cette marge d'Ebitda à 12% en 2010 (...). A l'avenir, il est envisagé de maintenir le versement d'un dividende dont le montant sera déterminé en fonction de l'évolution des résultats du groupe", a-t-il ajouté.

La marge d'Ebitda de la chimie industrielle a atteint 11,4% (contre 10,7% en 2006), celle des produits de performance 10,7% (contre 8,7%) et celle des produits vinyliques 6,3% (contre 2,8%).

Vers 12h25, le titre progresse de 3,47% à 36,99 euros pendant que l'indice sectoriel européen .SX4P gagne 1,39%.

Poursuite De La Transformation

La hausse de l'Ebitda du groupe traduit notamment "le lancement de nouvelles lignes de produits à forte valeur ajoutée avec des dégoulottages (remodelages d'installations industrielles NDLR) ciblés en Europe et en Amérique du Nord et de nouvelles capacités de production en Asie" qui ont permis d'accroître l'Ebitda de 26 millions d'euros.

Arkema a également poursuivi la réduction de ses frais fixes "au travers de plans de restructuration et d'une gestion stricte des dépenses" qui ont entraîné un gain d'Ebitda de 57 millions d'euros. "Par ailleurs, les hausses de prix ont effacé l'impact de l'augmentation des coûts des matières premières et de l'énergie."

En 2008, la société "entend poursuivre très activement sa transformation autour de ses trois principaux axes stratégiques de croissance ciblée, d'amélioration de la compétitivité et du renforcement de son portefeuille".

"On est absolument confiants pour 2008", a déclaré Thierry Le Hénaff lors d'une conférence de presse, tout en soulignant que l'environnement économique serait probablement plus incertain en 2008 qu'en 2007.

Il a également indiqué que le groupe visait une croissance "modérée" du chiffre d'affaires, "de 1% à 2%" à taux de change courants.

Arkema vise de nouvelles acquisitions représentant un chiffre d'affaires compris entre 400 et 500 millions d'euros de chiffre d'affaires sur trois ans, a ajouté Thierry Le Hénaff.

"(Ces aquisitions se feront) plutôt dans la chimie industrielle et les produits de performances (...). Nous nous intéressons aux acryliques, au polymères techniques et à l'eau oxygénée. Ce sera plutôt des développements vers l'aval", a-t-il précisé. "On est sur des dossiers entre 50 et 200 millions d'euros de chiffre d'affaires."

Arkema souhaite en outre réaliser 20% de son chiffre d'affaires en Asie en 2012, contre 13% en 2007.

Concernant ses objectifs d'acquisitions représentant 500 à 800 millions d'euros de CA à la fin 2009 et de cessions représentant 300 à 400 millions d'euros de CA à la mi-2008, le groupe a déjà réalisé à ce jour des acquisitions représentant un chiffre d'affaires de 180 millions et des cessions représentant un chiffre d'affaires de 380 millions.

Le groupe a en outre réduit ses frais fixes de 230 millions d'euros entre 2005 et 2007, son objectif étant d'atteindre 500 millions au total en 2010.

A l'horizon 2010, Arkema vise un taux d'endettement inférieur à 40% et un besoin en fonds de roulement à 18% du chiffre d'affaires. Dans la chimie industrielle et les produits de performance, il table sur une croissance organique de 4% à 5% par an. /BM

Pour lire le tableau des résultats, cliquer sur [ID:nPAT008796]

Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below