February 5, 2008 / 9:39 AM / in 9 years

Heidelberger Druckmaschinen en baisse après un "profit warning"

3 MINUTES DE LECTURE

FRANCFORT, 5 février (Reuters) - Le numéro un mondial des machines à imprimer, Heidelberger Druckmaschinen (HDDG.DE) est en forte baisse mardi en Bourse après avoir abaissé ses perspectives annuelles à la suite de résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

L'action perd 8,7% en matinée à 17,93 euros dans un marché .GDAXI en recul de 0,7%.

"Nous ne sommes pas surpris du profit warning", affirme Karsten Oblinger, analyste chez DZ Bank. Il maintient son conseil de vente sur l'action.

"Heidelberger Druck nous a à nouveau déçus. Déjà les attentes étaient vraiment basses", renchérit un trader.

Heidelberger Druckmaschinen a fait état d'un résultat d'exploitation de 81 millions d'euros au titre de son troisième trimestre fiscal clos fin décembre, contre 84 millions d'euros au troisième trimestre de l'exercice 2006.

Cette baisse est attribuée à la hausse de l'euro, à la hausse des frais de personnel et des coûts de l'énergie et des matières premières, ainsi qu'au ralentissement économique qui se dessine aux Etats-Unis.

Le groupe ajoute que les turbulences financières des dernières semaines se sont traduites par l'annulation de plusieurs commandes signées au quatrième trimestre?

Les analystes attendaient un rex stable à 84 millions d'euros.

"Compte tenu de la situation, le résultat financier sera en baisse par rapport à l'exercice précédent, en raison, notamment, des changements de conditions sur les marchés de capitaux", a indiqué la société dans un communiqué à propos de l'exercice en cours qui sera clos fin mars.

Le groupe allemand table sur un bénéfice net représentant 4,5% à 5% de son chiffre d'affaires, alors qu'il visait auparavant une marge nette de 5%.

Le chiffre d'affaires est attendu à 3,8 milliards d'euros, au niveau de l'an dernier.

En terme de résultat d'exploitation, Heidelberg vise désormais un chiffre légèrement supérieur aux 300 millions (ajustés) réalisés l'an dernier, alors que la société tablait auparavant sur 330-345 millions d'euros. /DRO

Eva Kühnen, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below