5 février 2008 / 07:33 / il y a 10 ans

LEAD 1 Toyota-Croissance du T3 assurée par les marchés émergents

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 5 février (Reuters) - Le constructeur automobile Toyota (7203.T) a fait état mardi d'une hausse de 7,5% de son bénéfice net au titre de son troisième trimestre, la croissance sur les marchés émergents ayant compensé le ralentissement enregistré aux Etats-Unis.

RESULTATS. Le bénéfice net du troisième trimestre ressort à 458,67 milliards de yens (2,9 milliards d'euros), soit un peu supérieur aux attentes du marché (455,4 milliards de yens).

Le bénéfice d'exploitation, qui ne comprend pas les participations dans les sociétés chinoises, mises en équivalence, s'affiche en hausse de 4,7% à 601,56 milliards de yens.

CHIFFRE D'AFFAIRES : +9,2% à 6.710 milliards de yens. En volume, les ventes du troisième trimestre ont augmenté de 5,3% pour s'élever à 2,3 millions de véhicules grâce à la croissance de tous les marchés sauf en Amérique du Nord. Les ventes au Japon ont été stables.

Les ventes en volume de Toyota aux Etats-Unis ont baissé de 2,3% en janvier aux Etats-Unis par rapport à janvier 2007.

CONTEXTE. Les grands constructeurs automobiles nippons, Toyota, Honda (7267.T) et Nissan (7201.T), sont parvenus à se protéger du ralentissement aux Etats-Unis, source d'une grande partie de leurs bénéfices, en misant sur la Chine, la Russie et sur les pays émergents du Golfe.

Toyota a ouvert une nouvelle usine en Russie fin 2007 et développe aussi sa capacité de production en Thaïlande, au Brésil, en Chine et au Canada.

L'Amérique du Nord a représenté 44% du bénéfice d'exploitation consolidé de Toyota sur les trois premiers trimestres, a indiqué un dirigeant du groupe, contre 57% sur la même période il y a un an.

"Vous pouvez constater que notre équilibre par régions s'améliore", a déclaré Takeshi Suzuki lors d'une conférence de presse.

Toyota veut parallèlement accélérer ses réductions de coûts en travaillant avec ses fournisseurs pour concevoir des composants automobiles plus efficients dont les premiers effets apparaîtront ce mois-ci dans la version remodelée de la Crown.

PREVISIONS. Le numéro un mondial des ventes en volume prévoit une légère hausse de ses ventes aux Etats-Unis en 2008 grâce au lancement de nouveautés comme la Corolla, tout en anticipant dans l'ensemble un ramollissement de la demande.

Pour l'exercice qui sera clos fin mars, le groupe japonais prévoit toujours un bénéfice net de 1.700 milliards de yens et un bénéfice d'exploitation de 2.300 milliards de yens, malgré la hausse du yen et le ralentissement attendu aux Etats-Unis, grâce notamment à la Prius et aux fortes marges dégagées par la Lexus. Il s'agira de résultats records pour le septième exercice d'affilée.

Le consensus des 22 courtiers recensés par Reuters fait ressortir un bénéfice net de 1.820 milliards de yens et un bénéfice d'exploitation de 2.460 milliards de yens.

La prévision de chiffre d'affaires est également maintenue à 25.500 milliards de yens, de même que la prévision en volume à 8,93 millions de véhicules, même si des ajustements sont faits par région. En Amérique du Nord, la prévision est abaissée à 2,97 millions de véhicules (-20.000), de même que pour l'Europe et le Japon, mais elle est relevée pour l'Asie et d'autres régions.

Seule change la prévision de bénéfice par action : 536,30 yens attendus contre 533,81 estimés précédemment par le groupe.

En revanche, sur le seul quatrième trimestre, Toyota a dit s'attendre à une baisse de ses résultats en raison de la forte baisse du dollar face au yen sur un an, a déclaré Takeshi Suzuki. Le groupe table sur un dollar à 105 yens entre janvier et mars contre 119 yens il y a un an.

"Mais nous sommes déterminés à remplir nos objectifs annuels, malgré une parité de changes difficile", a-t-il ajouté.

COMMENTAIRES. "Le maintien de la prévision pour l'exercice signifie que la société se veut prudence pour deux principales raisons : la possibilité d'une récession aux Etats-Unis qui affectera la consommation des ménages et la hausse du yen", a déclaré Mitsushige Akino, gérant chez Ichiyoshi Investment Management.

"Les investisseurs ont vendu Toyota en Bourse, apparemment parce qu'ils pensent ne plus pouvoir espérer de révision à la hausse pour l'exercice en cours. L'action pourrait être ensuite rachetée parce que la société a annoncé des rachats d'actions en vue d'annulation", a-t-il ajouté.

BOURSE. Toyota a fini en baisse de 2,03% à 7.580 yens mardi en Bourse de Tokyo avant la publication de ses résultats. Le groupe a annoncé un plan de rachat d'actions de 60 milliards de yens entre le 7 et le 21 février et un autre programme d'une valeur pouvant atteindre 60 milliards de yens entre le 18 et le 29 février. Toyota a aussi fait connaître son intention d'annuler 4,49% de ses actions le 31 mars.

Le constructeur, dont la capitalisation boursière se monte à 196 milliards de dollars, soit 12 fois celle de l'américain General Motors (GM.N), avait à la date de lundi soir perdu 25% sur un an, soit à peu près autant que l'indice des transports de la Bourse de Tokyo .ITEQP.T.

Le cours de Bourse de Toyota, Honda et Nissan ont beaucoup baissé ces derniers temps, les investisseurs se dégageant des sociétés ayant une forte présence aux Etats-Unis.

/DRO

(Version française Danielle Rouquié)

Service économique. Tél. 01 49 49 53 87. Reuters messaging : danielle.rouquie.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below