CORRECTION LEAD 1 Eutelsat relève ses objectifs de croissance

jeudi 31 juillet 2008 07h58
 

 Au 1er paragraphe, bien lire 2007-2008 au lieu de 2006-2007.
 par Cyril Altmeyer
 PARIS, 31 juillet (Reuters) - Eutelsat (ETL.PA: Cotation) a annoncé
jeudi des résultats conformes aux attentes du marché pour
2007-2008 et a relevé de 5 à 6% sa prévision de croissance pour
les trois exercices à venir à la faveur d'un marché porteur.
 Le troisième opérateur mondial de satellites en termes de
chiffre d'affaires a engrangé en 2007-2008 un résultat net, part
du groupe, en hausse de 8,1% à 172,3 millions d'euros et un
résultat d'exploitation avant amortissement (Ebitda) de 695,7
millions d'euros, à comparer à un consensus Reuters de 687
millions.
 Sa marge d'Ebitda progresse de 0,6 point à 79,3%. Le groupe,
qui visait une marge supérieure à 78%, reconduit cet objectif
pour 2008-2009. Pour la période 2008-2011, il anticipe une marge
supérieure à 77%, comme pour 2007-2010.
 Son chiffre d'affaires a progressé de 5,9% à 877,8 millions
d'euros, au-dessus de l'objectif de 860-870 millions d'euros
qu'il s'était fixé, grâce à ses activités d'applications vidéo
et de services à valeur ajoutée.
 Eutelsat s'attend à un chiffre d'affaires supérieur à 900
millions d'euros en 2008-2009 et plus d'un milliard d'euros en
2010-2011. 
 Giuliano Berretta, P-DG d'Eutelsat, a déclaré lors d'un
entretien téléphonique accordé à Reuters que le groupe
annoncerait dans les prochains jours un contrat avec un
opérateur télécoms similaire à celui conclu au printemps avec
Orange FTE.PA pour assurer une couverture de l'ensemble du
territoire pour ses offres de contenus de sports et de cinéma.
 
 MONTEE EN PUISSANCE
 Eutelsat compte enregistrer une croissance moyenne de son
chiffre d'affaires de 6% en 2008-2011 - contre 5% à périmètre
équivalent en 2007-2010 - avec une montée en puissance en cours
de période, nourrie par son développement dans les marchés
émergents à forte croissance et les segments les plus
rémunérateurs, comme les applications vidéo et les services à
valeur ajoutée.
 "L'année 2008-2009 sera une année de transition. Nous aurons
une croissance plus faible au premier semestre en raison du
manque de capacités, avant une explosion de nos capacités au
second semestre", a expliqué Giuliano Berretta. "Il est évident
que la croissance 2009-2010 et 2010-2011 sera supérieure à 6%",
a-t-il ajouté, citant une fourchette de 7 à 8%.
 Eutelsat mettre en service entre trois à cinq satellites
d'ici juin 2009, donnant une bouffée d'oxygène à une flotte de
24 satellites arrivée quasiment à saturation avec un taux de
remplissage record de 93,4% au 30 juin 2008, contre 80% un an
plus tôt.
"Notre objectif est de lancer un maximum de satellites cette
année pour avoir un maximum de capacités à vendre et baisser le
taux de remplissage. On est plus à l'aise aux alentours de 80%
que de 90%", a souligné Jean-Paul Brillaud, directeur général
délégué.
 Le groupe a reconduit son objectif de dépense
d'investissement de 450 millions d'euros an en moyenne en
2008-2011. Il affiche un carnet de commandes de 3,4 milliards
d'euros au 30 juin, soit près de quatre années de revenus, en
baisse comparé aux 3,7 milliards affichés un an plus tôt en
raison de l'augmentation de l'âge moyen de la flotte.
 Eutelsat proposera la distribution d'un dividende de 0,60
euro au titre de l'exercice 2007-2008, soit 76,5% du résultat
net part du groupe, contre 0,58 euro pour 2006-2007.
 "Cette année, on fait un petit cadeau aux actionnaires au vu
des résultats extrêmement satisfaisants", a dit Giuliano
Berretta. "Mais nous maintenons pour le futur notre objectif de
distribution de 50 à 75% du résultat net part du groupe".
 L'espagnol Abertis (ABE.MC: Cotation) et la Caisse des
dépôts et consignations (CDC) sont devenus en décembre 2006 les
principaux actionnaires d'Eutelsat Communications, avec
respectivement 32% et 26,15%.
 Les 24 satellites de télécommunications exploités par
Eutelsat diffusent plus de 3.120 chaînes de télévision et 1.100
stations de radio.
 L'action a clôturé en hausse de 3,04% mercredi à 17,65
euros, donnant une capitalisation de 3,9 milliards d'euros. Elle
a perdu 13,3% depuis le début de l'année. /CA
 Pour accéder au tableau des résultats, veuillez cliquer sur
[ID:nPAT009209]
 (Édité par Jacques Poznanski)