Sperian Protection -Marge op. 2007 en légère hausse

mardi 4 mars 2008 19h34
 

 PARIS, 4 mars (Reuters) - Sperian Protection
(ex-Bacou-Dalloz). Résultats consolidés de l'exercice 2007
 (En millions d'euros, sauf indication contraire)
 Résultat net, part du groupe       58,8  c.   40,9
 Résultat net des activités poursuivies
                                    59,1  c.   45,0
 Résultat financier                -17,0  c.  -12,9
 Résultat opérationnel              88,1  c.   79,4
 Résultat opérationnel courant     111,0  c.  103,1(+7,6%)
 Marge opérationnelle courante (%)  14,8  c.   14,7
 Marge brute                       297,5  c.  284,0
 Chiffre d'affaires                754,4  c.  736,8  
 Dette nette                       236,0  c.  217,0
 NOTE : le consensus Reuters Estimates tablait sur un
résultat net de 54,2 millions d'euros et un résultat opérationnel
courant de 101,9 millions.
 Dans un communiqué, la société spécialisée dans les
équipements de protection individuelle précise ses dépenses de
recherche & développement ont progressé de 20% sur l'année,
conformément à sa volonté d'accélérer l'innovation,
principalement dans les activités de protection de la tête.
 Le résultat net intègre une charge de 3,2 millions d'euros
liée au changement de nom du groupe et une dépérciation
partielle, à hauteur de deux millions, de certaines marques.
Sperian indique d'autre part avoir constitué une provision de
14,4 millions d'euros liée au risquze maximal qu'il estime
encourir dans le cadre d'un procès mettant en cause aux
Etats-Unis un système respiratoire pour pompiers.
 Le taux effectif d'impôt a été en 2007 de 16,9%, contre
32,3% un an plus tôt, du fait de l'effet favorable du déficit
fiscal reportable en France.
 Sperian Protection proposera à son assemblée générale le
versement d'un dividende de 1,50 euro par action, en hausse de
43%.
 Pour 2008, il table sur une croissance de ses ventes hors
effet de change du même ordre que celle de 6,5% enregistrée en
2007 et sur une marge opérationnelle comprise entre 14,5% et
14,9% sur la base d'un taux de change moyen euro-dollar de 1,45.
/YLG
 (Yann Le Guernigou)