Berkshire (Buffett) - Bénéfice net -64% au T1 avec les dérivés

dimanche 4 mai 2008 17h54
 

OMAHA, Nebraska, 4 mai (Reuters) - La société d'assurances et d'investissement du milliardaire Warren Buffett, Berkshire Hathaway (BRKa.N: Cotation)(BRKb.N: Cotation), a fait état d'une chute de son bénéfice trimestriel imputable à des pertes liées à des produits dérivés et à une forte baisse des primes d'assurance.

Le groupe a dégagé au premier trimestre de l'exercice un bénéfice net de 940 millions de dollars, en forte baisse de 64% par rapport aux 2,6 milliards de dollars affichés sur la période identique de l'an dernier.

Le bénéfice opérationnel a diminué quant à lui de 13% à 1,93 milliard de dollars, contre 2,21 milliards un an plus tôt. Par action de classe A, le bénéfice ressort à 1.247 dollars. Sur cette base, les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 1.477 dollars.

Le chiffre d'affaires a baissé de 24% à 25,18 milliards.

Le résultat a été plombé par 991 millions de dollars de pertes après impôts liées principalement à des contrats pariant sur l'éventualité de voir une obligation "junk bond" échapper à un défaut ainsi que sur une hause des indices boursiers.

Buffett avait prévenu en février dans un courrier à ses actionnaires que les dérivés pourraient rendre les résultats trimestriels de la compagnie volatils.

Warren Buffett a également déclaré samedi s'attendre à ce que l'euro et la livre sterling conservent globalement leurs gains face au dollar, la politique budgétaire et commerciale des États-Unis pesant à ses yeux sur la valeur du billet vert.

Il a également fait part de son souhait d'acquérir en Allemagne des entreprises familiales si certaines étaient à vendre. /GG

(Jonathan Stempel, version française Gilles Guillaume)