LEAD 1 CNP Assurances-Résultat net courant 2007 en forte hausse

mardi 4 mars 2008 20h59
 

 par Pascale Denis
 PARIS, 4 mars (Reuters) - CNP Assurances (CNPP.PA: Cotation) a fait
état mardi d'un résultat net courant 2007 hors plus-values en
forte hausse grâce à la progression de ses encours et malgré la
faiblesse du marché français de l'assurance vie.
 Le numéro un français de l'assurance de personnes a vu son
résultat net courant hors plus-values progresser de 34,8% et de
20% à périmètre et taux de change constants, à 1.120 millions
d'euros, un chiffre légèrement inférieur au consensus Reuters
Estimates (1.148 millions).
 Après plus-values, le résultat est ressorti à 1.178 millions
d'euros (en hausse de 30,6% et de 19% à périmètre et taux de
change constants), un impact négatif de 67 millions d'euros lié
à la hausse des taux ayant été plus que compensé par des
plus-values réalisées de 125 millions d'euros.
 Pour 2008, CNP Assurance a dit tabler, "sauf aggravation de
la crise financière", sur une progression supérieure à 10% (à
périmètre et taux de change constants) de son résultat net
courant après plus-values.
 La progression du résultat courant s'explique par une
augmentation de 21% du résultat brut d'exploitation (à 1.837
millions d'euros) grâce à la "hausse continue des encours, qui
représentent plus de 80% des revenus", précise la CNP dans un
communiqué, alors que le chiffre d'affaires annuel du groupe a
reculé de 1,4% l'an dernier.
 Le groupe ajoute que la contribution des filiales étrangères
au résultat brut d'exploitation a été de 439 millions d'euros
(+22%), soit 24% du total de ce résultat.
 Le résultat net s'est quant à lui établi à 1.222 millions
d'euros, en hausse de 6,7%.
 
 VALEUR INTRINSEQUE
 La valeur intrinsèque européenne a atteint 11.553 millions
d'euros, soit 77,8 euros par action, en hausse de 14%.
 La valeur des affaires nouvelles est ressortie à 355
millions d'euros, soit 2,4 euros par action, en hausse de 18% et
de 1% hors acquisition de 50% d'Ecureuil Vie.
 CNP rappelle que son exposition directe aux crédits
hypothécaires américains est nulle, son exposition indirecte
"très faible" (10 millions d'euros) et que son portefeuille de
titrisation était stable à 5,6 milliards d'euros à la fin 2007.
 Les variations de juste valeur sur les portefeuilles de
tritrisation se sont traduites par un impact négatif de 47
millions d'euros avant impôts, dont 41 millions sur le compte de
résultat et 6,0 millions sur les capitaux propres.
 Le groupe proposera un dividende en hausse de 24% à 2,85
euros par action.
 Le titre a clôturé à 70,75 euros à la Bourse de Paris mardi,
signant une baisse de près de 20% depuis le début de l'année, à
comparer à un recul de 15% du secteur européen de l'assurance
, malmené par la chute des marchés boursiers.
 Lourdement attaqué début février après la publication d'un
chiffre d'affaires annuel inférieur aux attentes, le titre a
connu une poussée spéculative mi-février liée à divers scenarios
de démantèlement déclenchés par des manifestations d'intérêt
d'Axa (AXAF.PA: Cotation). 
 La CDC, qui détient 40% de la CNP, a maintes fois déclaré
que cette dernière n'était pas à vendre. 
 Depuis lors, Axa et Groupama ont tenu à préciser que le
dossier n'était pas ouvert, pour le moment du moins. /PD
 (Pascale Denis)